Chargement

Type de recherche

CB900 Café-Bratt-Rod

le magazine web moto

Chroniques

CB900 Café-Bratt-Rod

Partagez

Essai routier café racer Honda CB900 1984
West Brome

C’est par un curieux hasard que je suis passé chez Pierre Beullac fondateur de l’Atelier Motosport, établi depuis 40 ans à West Brome. Je suis tombé sur une Honda CB900 Café Racer. Son châssis au powder coat de couleur or, son réservoir noir mat, sa bande noir brillant, son miroir en embout de guidon et son instrumentation numérique minimaliste à tout de suite attiré mon attention.

Cette CB900 1984 complètement dépouillée et retravaillé dégageait une impression racée et puissante à la fois. Presque aux allures « mean machine » seule sa selle de cuir de couleur noir tranchait avec ses feux arrière aux leds , qui adoucissaient cette image rétrofuturiste. Impression qui s’est confirmée lors de mon essai routier sur les routes de l’Estrie où plusieurs têtes se sont retournées sur mon passage, certains avec un pouce d’approbation en l’air.

Ce projet appelé « Brat-Rod » par son créateur Pierre Beullac est unique en son genre. Sa motorisation de 900 cm3 reste la même que celle d’origine, tout comme sa transmission à 10 rapports avec au choix le levier de rapport court ou long distinctif du modèle CB900 de 1984. Son système de refroidissement à air d’origine à été amélioré avec l’ajout d’un radiateur à l’huile bien dissimulé à l’avant, son système d’échappement maison 4 en 4, son large guidon, son phare rond et sa petite aile avant complétaient son look.

Câblage électrique refait à neuf, nettoyage des carburateurs et du réservoir, changement des filtres à air d’origine pour des K&N performances, batterie Ion bien camouflée et son amortisseur arrière unique hydraulique, ne sont que quelques détails de cette moto modifiée.

Ses roues machinées et son cardan au « powder coat » de couleur or complétaient bien son l’image de la bête. Ignition sous le siège, une fois la clé tournée, son quatre cylindres de 900 cm3 démarra d’un coup, laissant rugir une sonorité caractéristique des gros cubes bien gonflés, même si le moteur n’avait subi aucune modification.

Sa transmission inversée de style course, soit 1 en haut, neutre en descendant, puis 2,3,4,5 demandait quelques tours de roue d’ajustements. Mais, j’avais déjà fait l’essai de moto de compétition, ce ne fut qu’une formalité. Les courts leviers de frein et d’embrayage, le point de friction et le départ demandèrent tout de même un deuxième essai, qui fut concluant. La moto démarrait sur un filet de gaz, laissant à peine lire la révolution sur le mini cadran numérique.

La conduire à l’oreille fut instinctivement plus facile et les vitesses s’embrayèrent avec une facilité presque déconcertante. La moto vive et sensible se démontrait d’une facilitée et d’une maniabilité impressionnante. Les bras bien tendus sur le large guidon, les pieds bien placés vers l’arrière sur les repose-pieds, les jambes un peu fléchies, la sensation s’approchait plus du racer d’une autre époque, que d’un « café-brat-rod ».

Peu importe, car la moto d’une légèreté incroyable se pilotait simplement avec les genoux. Les entrées de courbe se faisaient sans effort et la moto suivant naturellement la ligne de courbe.

La moto avalait les kilomètres de manière stupéfiante pour cette vieille moto dans la trentaine, changeant les rapports, les intonations du système d’échappement remplissaient l’environnement dont seule la présence d’une auto-patrouille aurait pu briser la magie qui s’opérait.

Le freinage restait puissant malgré son âge, même si le levier avant aurait pu être ajusté plus haut. La selle en cuir noir offrait un certain confort, dont l’arrière affichait une bande de LED avec clignotants intégrés très moderne et très efficace. Une touche de modernité de très bon goût sur cette moto d’un temps révolu

J’ai ramené la moto à Pierre Beullac de l’Atelier motosport de West-Brome après une balade de 86 km. Une belle machine réalisée par un passionné, qui en produit selon l’occasion ou à la demande. Si vous désirez un café racer, un bratt ou scrambler, communiqué avec Pierre et faite lui part de vos projets. Il aura assurément des idées à vous suggérer et l’expertise pour les réaliser. Visitez son site à www.ateliermotosport.com ou pour communiquer par courriel: info@ateliermotosport.com

Atelier moto sport est aussi le seul dépositaire au Québec des équipements Belstaff. Belstaff a été le premier concepteur et fabricant de vêtements de moto de haute technologie pratique et élégant, et ce depuis 1924.

Spécification (modèle 1984)
General information
Model : Honda CB900 Custom
Category : Custom / cruiser
Rating : 73.2 out of 100. Show full rating and compare with other bikes
Engine and transmission
Displacement : 902.00 ccm (55.04 cubic inches)
Engine type : In-line four, four-stroke
Bore x stroke : 64.5 x 69.0 mm (2.5 x 2.7 inches)
Valves per cylinder : 4
Fuel system : Carburettor. 4 32CV Keihin
Fuel control : Double Overhead Cams/Twin Cam (DOHC)
Ignition : CDI (Transistorized Pointless Inductive ignition… Electronic Ignition… capacitor discharge ignition)
Cooling system : Air
Gearbox : 10-speed
Transmission type, final drive : Shaft drive (cardan)
Clutch : wet plate
Exhaust system : 4 into 4 chromed steel
Chassis, suspension, brakes and wheels
Front suspension : Air adjustable low friction bushing
Front wheel travel : 160 mm (6.3 inches)
Rear suspension : Air adjustable hy

Tags:
Article précédent
Article suivant

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *