Harley-Davidson Milwaukee Eight

admin août 31, 2016 Commentaires fermés sur Harley-Davidson Milwaukee Eight
Harley-Davidson Milwaukee Eight
Share Button

En début de semaine, Harley-Davidson confirmait la rumeur avec l’annonce d’une arrivée tant attendue, le nouveau moteur « Milwaukee-Eight 107 ». Il est question en réalité de trois moteurs en un. Enfin un moteur à 8 soupapes sur leurs big Twin.
Trois versions :

– « Milwaukee-Eight 107 » , 107 ou 1746cc avec des culasses à refroidissement à huile pour les modèles Street Glide Special, Road Glide Special, Road King/Road King Classic et Freewheeler.

– « Twin-Cooled Milwaukee-Eight 107 » avec culasses à refroidissement liquide pour les modèles Ultra Limited/ Ultra Limited Low, Road Glide Ultra et Tri Glide Ultra.

– et « Twin-Cooled Milwaukee-Eight 114 » (114 po.cu ou 1870cc avec culasses à refroidissement liquide pour les modèles CVO Limited et CVO Street Glide.

eight_107_02

Dans les faits, deux cylindrées, l’une de 107 et l’autre de 114 po.cu. Pour le 114, les ingénieurs ont opté pour le refroidissement liquide des culasses, appelé Twin Cooled. Quant au 107, deux systèmes ont été choisis. Le premier à l’huile et l’autre à refroidissement liquide des culasses. Le refroidissement à air est aussi largement contribué dans l’approche tant pour des raisons d’esthétisme que d’efficacité. En gros, même si le style et le caractère demeurent inchangés, le travail des ingénieurs a permis d’optimiser les mouvements intérieurs. Le mouvement des culbuteurs est transmis depuis les cames qui sont-elles montées sur un arbre à cames unique par un ensemble poussoirs hydrauliques. Bref, le « Milwakee Eight » possède deux soupapes à chaque admission et deux soupapes à chaque échappement. Au final, le système augmente de 50% les capacités d’admission et d’échappement. Pour bien consumer les gaz, deux bougies par cylindre finalisent le tout. Résultat, augmentation de la puissance et du couple, diminution de la consommation en carburant. Il faut noter également que le moteur est monté avec un équilibrage revu, qui permet d’annuler près de 75% des vibrations au ralenti. Les systèmes air/admission et transmission ont également été modifiés pour une combinaison de réduction des bruits mécaniques aux profits sonores des silencieux d’origine.

Sans oublier un nouveau système de suspension raffiné, la nouvelle gamme Touring 2017 procure une meilleure performance et un plus grand confort. En collaboration avec la firme japonaise Showa, Harley a mis au point une nouvelle gamme de suspensions hydraulique réglable en précharge à l’aide d’une molette. La suspension arrière nettement en amélioration avec cet amortisseur supérieur annonce une constance en qualité de roulement et un choix dans l’ajustement des charges et des conditions de routes. La fourche avant Showa SDBV devient aussi performante qu’une fourche à cartouche apporterait un comportement routier plus sain et linéaire à la suspension.

Un nouveau souffle sur Harley qui doit sensiblement sentir la concurrence lui pousser dans les fesses. Tant mieux, car ce sont nous les motocyclistes qui profiteront des avancées mécaniques des grands manufacturiers, quels qu’ils soient.

Share Button

Comments are closed.