Aprilia RSV 1000 2008

admin mai 3, 2014 Commentaires fermés sur Aprilia RSV 1000 2008
Share Button

La plus radicale des 1000

Un twin avec du mordant !
Une des rares twins hautes performances, l’Aprilia RSV 1000 en impose par sa forme, son look et ses performances. Son moteur en V à 60°, permet une puissance linéaire jusqu’12 000 tr/min. Un comportement autrement différent des autres 1000 cc qui en donnent soit plutôt, soit un peu plus tard, mais définitivement pas de la même façon. Son instrumentation se retrouve très complet et compact, alliant la fenêtre numérique au gros compte-tours central analogique. La RSV possède son dispositif anti-démarrage par clé codée!IMG_0096

Avec la disparition des Honda VTR 1000 et autres Suzuki TL 1000 R, il ne reste plus que Ducati et Aprilia pour proposer des twins sportifs. Terriblement sexy, la RSV impose par son immense réservoir, sa bouche d’entrée d’air forcé élargie afin d’augmenter la pression dans la boîte à air son, carénage à double phare, ces miroirs embarquant les clignotants ou les deux silencieux ovales. Il semblerait qu’elle affiche désormais un excellent CX de 0,3, soit un coefficient de pénétration dans l’air quasiment aussi affûté que celui d’un avion de chasse.

Cependant la selle haute de 81cm peut devenir désagréable pour de petits pilotes. Et la distance entre les poignés et la selle fait en sorte que la position ne peut être que couché, le nez dans les cadrans, poignets cassés. Heureusement, le réservoir très large est échancré au niveau des genoux et permet de prendre une bonne prise de la moto.

rsv1000-2008-01Dès le démarrage le gros twin parait brutal, mais une fois en route l’embrayage hydraulique permet des départs d’une étonnante souplesse. Sa boîte de vitesse précise, présente des courses très courtes avec une sensation sûre. La RSV répond dès l’ouverture des gaz, un changement en 3e à peine plus franc fera lever la roue sans effort. Si la R1 demande une attention particulière, les amateurs de sensations apprécieront l’Aprilia, car cette dernière demande encore plus d’expérience et de savoir faire.

Équipé d’une fourche Öhlins totalement réglable et dotée du freinage Brembo radial à étriers quatre pistons elle permet des freinages sûr et puissant. C’est dans les virages que la différence frappe. L’Aprilia ne s’incline pas en virage, il faut la pousser littéralement. Mais une fois en position, elle affiche une stabilité déconcertante. Elle demande donc un effort et une bonne connaissance des entrées et sorties de courbes lors de changements rapides.

En conclusion
L’ayant testé sur route et non sur piste pour le confirmer davantage, l’Aprilia RSV 1000 reste une sportive peu confortable, à cause de sa position de conduite très basculée sur l’avant. Mais les mordus passeront ce handicap, car il s’agit d’une moto de haute performance et haut de gamme, au look esthétique unique. La RSV 1000 peut se prévaloir de l’une des plus belles lignes du moment et d’une finition particulièrement soignée. Un gros merci à Christian de chez C.M. Barbeau pour l’essai de sa RSV 1000.

Share Button

Comments are closed.