Aprilia SXV 5.5 2008

admin mai 5, 2014 Commentaires fermés sur Aprilia SXV 5.5 2008
Share Button

 

Supermotard Aprilia SXV 5.5

Super trippant,…mais pas fait pour moi !

sxv_0013gMonter un pur sang Italien, c’est ce qui s’y rapproche le plus, je crois ! Fringuant, excitant, il est si facile de s’emporter sur cette monture, que les billets de contravention peuvent pleuvoir et que l’inattention peut se faire payer brutalement !

Contrairement à mes habitudes et expériences, cette moto est très légère avec ces 122 kg, un moteur explosif de 65 hp à près de 12 000 tours/min et surtout peu d’expérience en supermotard.

Dès le départ ont sens la puissance et l’Aprilia s’arrache rapidement avec fougue. Très vite une illusion de contrôle s’empare et la méfiance diminue pour un sentiment de prise en main. Rapidement ont comprend bien que la moto est faite pour la piste, chaussé de slick les virages sont amusant, le freinage diablement efficace et la selle particulièrement inconfortable.

La boîte de vitesse accepte facilement les changements fréquents et rapides de même que le moteur qui accepte les reprises avec forces. Avec son bicylindre en V à 77° et ses quatre soupapes par cylindre en titane et ces conduits d’admissions de 40 mm, il n’en faut pas plus pour être à la hauteur ! Composé d’un cadre périmétrique mixte treillis/platines aluminium et du bras oscillant renforcé et élargi. L’Aprilia demeure stable et rigide pour son petit gabarit. Une nouveauté en 2008, la fourche inversée Sachs de 48 mm, remplace la Marzocchi de 43mm.

sxv_0016gEt, c’est ici que ça se corse et que l’expérience entre en ligne de compte. Celui qui en demande plus peut finalement en avoir plein les bras. Soit par un changement rapide accompagné d’un surplus de puissance,… la roue se soulève. Soit, toujours par un surplus de puissance… la roue avant produit un léger webelle inattendu, qui fut sans conséquence, mais un brin surprenant. Il vaut donc mieux contrôler ces impulsions avant d’en payer le prix. L’expérience est mère de toutes les sûretés.

En circuit urbain, l’Aprilia est amusante et pratique, mais en circuit routier, tellement inconfortable dû à la selle et l’effet aérodynamique, que les randonnées doivent être de courtes durées. Sinon, les projets de grosse famille doivent être mis définitivement au placard. Une moto pour amateur de motocross urbain (supermotard dans l’âme), qui priorise le plaisir au confort.

Share Button

Comments are closed.