Aprilia Tuono 2009

admin mai 5, 2014 Commentaires fermés sur Aprilia Tuono 2009
Share Button

Une RSV dépouillé !

aprilia-tuono-01Une digne descendante de la RSV 1000, il s’agit en fait de cette même version, sans « fearing », accompagné d’un guidon plat et de pontet plus haut. Un « Street Bike » version italienne, née d’une mode européenne de « tuning » radical. Mise ainsi à nue, elle présente à l’oeil ses atouts, carters moteurs, ses radiateurs, son réservoir d’huile séparé, un esthétisme pur à l’italienne. Comme sa sœur, elle impressionne point de vue moteur et au point de vue de sa finition.

C’est bien une fois en position que les traits de la RSV remontent. Étroite au niveau du réservoir, elle permet de garder les cuisses bien serrées contre celui-ci, avec une position plus verticale dû au grand guidon monté sur le té supérieur et les pontets en aluminium, la Tuono malgré une conjugaison « racing » propose une version plus verticale et urbaine. Mais ne vous y trompez pas, elle possède tout le caractère de la RSV, une tenue de route impeccable, des accélérations franches et agressives.

Peu souple, le moteur en dessous des 3 000 tr/min demande une attention particulière…gare aux arrêts lents et aux virages à baisse vitesse, son rayon de braquage est large et la fourche s’appuie rapidement sur le chassis. Une fois lancée, elle reprend ses atouts avec agilité et enfile les virages serrés facilement, avec son bras de levier supérieur offert par son grand guidon,… l’envers de la médaille bien mis en évidence ici.

aprilia-tuono-02La stabilité en virage est bonne en accélération, mais la moto se redresse quelque peu à la décélération. Un comportement prévisible en durcissant les suspensions réglables. En accélérations, la roue avant se soulève facilement et justifie la présence de l’amortisseur de direction, plus particulièrement sur routes bosselées.

Équipé de frein Brembo, la Tuono présente un freinage puissant et progressif, côté compression elle encaisse les gros ralentissements avec une fébrilité sonore jouissive, pendant que son embrayage à glissement progressif permet d’éviter les blocages de la roue. Comme la RSV, elle présente une suspension ferme, mais qui la laisse tout de même relativement confortable malgré la présence de routes dégradées. Facile et précise dans son pilotage, elle n’en demeure pas moins une sportive à qui on a enlevé ses atouts aérodynamiques.

Les accélérations à plus de 120km/h demande un effort physique certains, protection en moins égal plaisir en moins à mon sens. Sur le plan performance la Tuono est très représentative de la marque. Mais peut difficilement proposer la rigueur et le caractère de la RSV due à sa configuration et son centre de gravité plus haut.

aprilia-tuono-03Même si elle présente une instrumentation complète offert en cinq langues au compteur numérique, il comprend également, compte-tours à aiguille, « shift-light», 2 trips partiels, heure, température moteur, témoin de passage en réserve, voyant de béquille, temps d’utilisation, vitesse moyenne, enregistrement de la vitesse maximale, indicateur de charge de batterie, chronomètre.

En conclusion
La Tuono malgré sont look roadster, demeure une sportive qui a été dépouillée de sa protection aérodynamique. Même si elle a un look accrocheur et des performances à couper le souffle. Elle demeure avec un handicap majeur selon moi, puisqu’on ne fait pas un roadster simplement en enlevant quelques accessoires sur un modèle gagnant comme la RSV. Les constructeurs élaborent le concept d’un roadster à partir d’une nouvelle plateforme habituellement, même si la motorisation reste la même. Ce qui n’a pas été le cas avec la Tuono, qui saura plaire à plusieurs sans pour autant avoir l’unanimité. Elle demeure une moto urbaine de qualité dont l’utilisateur devra vivre avec les inconvénients.aprilia-tuono-04

Spécification technique
Moteur
Moteur 4 temps, bicylindre en V à 60°
Cylindrée 997,6 cm3
Alésage et course alésage 97 mm x course 67,5 mm, 2 ACT et 4 soupapes par cylindre
Couple maximal puissance 126 ch. (92,6 kW) à 9 500 tr/min
couple 10,1 daN.m à 7 250 tr/min
Alimentation injection électronique diam. 51 mm
Lubrification lubrification par carter sec et réservoir séparé
Boîte de vitesses 6 vitesses, transmission par chaîne
Partie cycle
cadre périmétrique alu
fourche inversée Showa diam. 43 mm,
mono-amortisseur AR Sachs
Freins avant 2 disques diam. 320 mm / étriers 4 pistons
Freins arrière disque diam. 220 mm / étrier 2 pistons
Pneu avant 120/70 X 17
Pneu arrière 190/50 X 17
Données diverses
Empattement 1 415 mm
Angle de chasse / chasse 99 mm / angle 25°,
Hauteur de selle selle 820 mm
Contenance d’essence 18 litres (réserve 4 litres)
Poids à sec 191 kg

Share Button

Comments are closed.