BMW K1300R 2011

admin mai 5, 2014 Commentaires fermés sur BMW K1300R 2011
Share Button

 

Un « Roadster puissant »

bmw-K1300R-04Il y avait longtemps que je rêvais de mettre la main sur l’une de la gamme K 1300 de BMW. Mon premier contact a été avec la K1300R, je devrais avoir la chance de pouvoir faire l’essai de la K1300GT, également plus tard cet été,…à suivre ! Il ne manquera plus que la S… l’espoir fait vivre paraît-il ? Avec une longueur de 2,20m non carénée, la 1300R en impose visuellement. Les larges écopes d’admission et son double optique asymétrique, lui donnent un look bien particulier. Ses lignes un peu brutales donnent le ton et inspire un sentiment de respect et d’excitation…en tout cas dans mon cas.

Sexy et rageuse, sans même avoir mis le contact,… la position de contrôle avec sa selle à 800 mm permet une position confortable et légèrement inclinée vers l’avant. La position des poignées et des repose-pieds est très similaire à celle de la S, me dit-on, penché vers l’avant, les jambes pliées et les pieds surélevés, position très sportive contrairement à la GT. C’est une fois le moteur mis en marche, qu’un son mélodieux nous vient aux oreilles, une douce sensation vous transporte et annonce la balade. Les 173 chevaux à 9 250 tr/min du 4 cylindres et les 103,3 lb-pi de couple à 8 250 tr/min de la 1300 propose des réponses vives et assurément instantanées. À l’instar des autres 1300 (GT ET S), les ingénieurs ont révisé le 4 cylindres en ligne inclinée à 55°, augmentant ainsi le couple et la puissance. La combustion bénéficie d’une alimentation plus précise et d’une meilleure gestion des flux gazeux à l’échappement. Avec un nouvel arbre de transmission et une boîte de vitesses précises et courtes, les changements sont rapides et très agréables.

bmw-K1300R-03La suspension Duolever en aluminium conserve la fougue et le confort général en toute condition de route. Le moteur doté d’un double balancier d’équilibrage tourne comme un moine à chaque régime, avec le sélecteur monté sur roulement, la sensation est magique et terriblement efficace. De plus, la K1300R permet une adhérence telle, que malgré les 243 kg tout plein fait, il est facile de la mettre en angle à chaque entrée de virage, tout en sortant avec confiance dans une accélération digne d’un circuit, même à mi-régime. Ajouté a tout celà un système anti-blocage (ABS) et un système anti-patinage (ASC) pour mieux gérer la puissance moteur et améliorer le niveau de sécurité, vous avez la moto idéale pour les pilotes moins aguerris. Un système de surveillance de la pression des pneus est aussi disponible en option pour une sécurité accrue.

En partie cycle, la suspension Duolever de BMW, devenue une référence dans l’industrie, élimine les défauts des fourches conventionnelles. Sans torsion, la suspension travaille pour amortir les irrégularités de la chaussée tant en accélération qu’au freinage et permet de garder un angle d’attaque optimale en conservant la stabilité en entrée de virage ou en freinage fort.

bmw-K1300R-02Avec en plus, un contrôle électronique de la suspension en conduite sportive, normale ou touring, au bout du doigt, sécurité et confort assurent la balade en toutes circonstances. Le tableau de bord bien conçu est visuellement facile de lecture sur un fond blanc, accompagné d’un autre cadran numérique, il indique la vitesse et le régime du moteur, l’heure, la température du moteur, niveau d’huile, compteur journalier, niveau d’essence et j’en passe. Le tour du Lac Beauport est bien reconnu pour son paysage pittoresque, mais pas pour la qualité de la chaussée, la K1300R a été un charme et un plaisir tout au long de l’essai. Espérant même une accalmie sur l’autoroute, mais sans succès, afin de mieux mesurer les capacités de la bête, la K1300R a cependant permis des reprises forts impressionnantes.

En conclusion
La K1300R de BMW est une moto très agréable et performante sur tous les points, accélération, freinage sûr et puissant, confort et polyvalence des ajustements suspensions. Même la protection aérodynamique du saute-vent et des écopes latérales permettent de bien se sentir en selle. Plus « roadster » à un seul passager, elle permet la balade à deux sans réel contrainte. Même si ce n’est pas le but avoué de la K1300R. Seul son prix peut en décourager plusieurs, même si toute la technologie installée peut justifier son prix.

Fiche technique
Moteur : 4-cylindres en ligne refroidi par eau, 4T, 2 ACT, 4 soup. par cyl.
Cylindrée : 1293 cm3
Puissance : 173 ch (127 kW) à 9 250 tr/min
Couple : 14,8 m.kg (140 N.m) à 8.250 tr/min
Alimentation/Dépollution : Injection, gestion num. BMW Motorrad BMS-K, papillons 46 mm
Boîte : 6 rapports à commande par crabots
Transmission finale : par arbre et cardan
Cadre : Périmétrique en aluminium, moteur à fonction porteuse
Suspensions AV : Duolever BMW Motorrad, combiné ressort amortisseur central
Suspensions AR : Monobras coulé d’aluminium avec Paralever BMW Motorrad, combiné monoamortisseur central avec mécanisme à biellettes, précontrainte réglable en continu par manette, détente réglable
Freins AV : Frein Av (étrier à x pist.) 2 disques Ø 320 mm (4 opp.)
Freins AR : Frein Ar (étrier à x pist.) 1 disque Ø 265 mm (2 opp.)
Taille pneu AV : 120/70 ZR17
Taille pneu AR : 180/55 ZR17
Capacité du réservoir : 19 litres
Coloris : Orange, Noir, Blanc
Hauteur de selle : 820 mm, selle basse 790 mm
Poids : 243 kg
Longueur : 2 228 mm
Largeur : 856 mm
Hauteur : 1 095 mm
Empattement : 1 585 mm
Châsse : 104,4 mm
Angle de tête de fourche : 60,4°

Share Button

Comments are closed.