Harley-Davidson V-Rod Muscle 2013

admin mai 5, 2014 Commentaires fermés sur Harley-Davidson V-Rod Muscle 2013
Share Button

 

Un muscle bike bien trempé !

HD-VROD-muscle-001Chez Harley, trois modèles attirent invariablement mon attention dans la gamme, le FLH et ses différentes déclinaisons, le Forty-Eight 1200 « Bobber » et le V-Rod. Sa version « Muscle » arrivée depuis 2009 sur le marché est tout à fait réussie. Encore plus agressive dans la gamme V-Rod, son moteur de 1 250 cc et ses 123 ch en fait une moto au look aussi sauvage que brutale. Chaussé avec un immense pneumatique arrière de 240 mm avec à l’avant d’immenses prisses d’admission d’air, son look stylisé et futuriste hypnotise sans condition. Particulièrement bien fini dans les détails, le V-Rod Muscle se distingue par ses doubles canons d’échappements, sa fourche inversée de 43 mm, celle-ci réduisent le poids non suspendu et augmentent la robustesse et la rigidité de l’ensemble.

Elles rehaussent son look large qui parcoure toute la motocyclette. Avec ses jantes 2 tons à 5 bâtons, ses disques de frein Brembo à double disque haute performance et un système antiblocage ABS en option, la V-Rod Muscle offre confiance, contrôle et une puissance d’arrêt continue lors de toutes randonnées. Plusieurs détails esthétiques accentuent l’allure même de la moto, tels que les clignotants intégrés aux miroirs, le câblage électrique camouflé à l’intérieur des guidons et le superbe feu arrière à leds dissimulé dans le garde-boue raccourci. Avec une selle à 640 mm, tous pourront s’assoir sur la bête, mais seulement ceux de plus d’un mètre soixante-quinze pourront rejoindre les guidons (principalement en virage). Avec des repose-pieds presque à la hauteur de la colonne de direction, difficile de maintenir des vitesses au-dessus de 130 km/h bien longtemps. La force du vent limite les excès.

 

HD-VROD-muscle-02
Car les V-Rod excellent dans les départs foudroyants et les balades de boulevard ou de route secondaire. La position de conduite se montre alors agréable et le plaisir de cruiser entre 50 et 100 km/h est indéniable. Contrairement aux autres Harley de la gamme, les vibrations sont plus subtiles et agréables. La réponse du gros twin a du mordant, tout en étant très linéaire et son freinage très progressif. La transmission est précise et sans jeux excessifs, son moteur refroidi par liquide doté de quatre soupapes et d’un balancier d’équilibrage permet de rouler à 50 km/h en 5e sans hésitation ou hoquet. Souple et musclé à la fois, le V-Rod permet de créer une expérience de conduite fort agréable.

HD-VROD-muscle-03Il est vrai cependant que sa direction peut être plus lourde à très basse vitesse, sa fourche inclinée et sa jante de 19 pouces impliquent un effet de vacillement. Certaines personnes préférons se laisser traîner les pieds afin de conserver leurs équilibres et éviter ainsi les désagréments d’une chute à baisse vitesse. Son pneumatique arrière, peut lui aussi surprendre, mais cette fois en virage à une vitesse plus rapide, n’oublions pas qu’il s’agit de mettre sur l’angle un « gommard » de 240 mm, voir même 260 mm à l’occasion sur certaine machine. Une période d’acclimatation peut souvent être nécessaire avant d’être pleinement à l’aise. Le système de sécurité et l’ABS ainsi que la marche arrière sont en option.

Son instrumentation est particulièrement bien dessinée, le compte tours bien lisible affiche une zone rouge à près de 9 000 tr/min. Le cadran principal lui affiche une vitesse maximale de 150 mph (modèle américain) et le troisième cadran indique la quantité d’essence restante. On y trouve, indicateur de vitesse électronique avec totalisateur général, horloge intégrée, totalisateur partiel double, jauge à carburant avec témoin de bas niveau de carburant et décompte, témoin de pression d’huile basse, lecture de diagnostics du moteur, témoins DEL. Le V-Rod Muscle affiche une consommation combinée urbaine/route de 6.3 l/100 km, reste à voir si l’excitation et l’agrément de conduite sont une variable importante sur la consommation finale.

En conclusion
Le V-Rod Muscle est tout comme sa consœur la Night Rod, une moto de caractère et comme son nom l’indique avec plus de « Muscle ». Même s’il n’y a que quelques centimètres ici et là de différence et quelques kilos les sépare, la V-Rod Muscle, affiche un look plus futuriste et selon moi plus agressif. Question de goût, je préfère son double échappement gauche/droite que le superposé positionné à droit du Night Rod, ainsi que son garde-boue arrière raccourci. Dans sa robe noire, inutile, de dire qu’il ne passe pas inaperçue sur les boulevards.

Spécifications
Moteur Revolution® refroidi au liquide, bicylindre 60°
Cylindrée 1 247 cc
Alésage x course 105 x 72 mm
Puissance 122 ch
Couple maxi 84.8 lb/pi de couple à 6500 tr/m
Taux de compression 11.5:1
Alimentation Injection électronique à port séquentiel (ESPFI)
Transmission
Boîte de vitesses 6 vitesses
Échappement Système d »échappement à silencieux double chrome satiné avec embouts noirs
Transmission finale Pignons, rapport 117/64
Partie cycle
Frein Av Étrier4 pistons avant
Frein Ar Étrier4 pistons arrière
Pneu Av 120/70ZR-19 60W
Pneu Ar 240/40R-18 79V
Dimensions
Longueur 2,410 mm
Garde au sol 105 mm
Angle de châsse 34 deg
Empattement 1 700 mm
Hauteur de selle 705 mm
Réservoir essence 18.9 L
Poids 292 kg vide, 307 kg en marche
Coloris Vivid Black, Midnight Pearl, Candy Orange, White Hot Denin

Share Button

Comments are closed.