Victory Gunner 2015

admin mai 5, 2014 Commentaires fermés sur Victory Gunner 2015
Share Button

 

C’est lors du dernier Bike week de Daytona, le mois dernier que j’ai eu l’occasion de faire l’essai du Gunner. Malheureusement, problème de carte mémoire, les photos ont été perdues. La Gunner est un modèle 2015, en lancement que l’on peut qualifier de hâtif, étant donné que la saison 2014 débute à peine ! Mais, il n’en demeure pas moins un bobber de grande qualité, avec son moteur V-Twin Freedom de 106 po.cu. de 1 731 cm3. Ce moteur à injection de carburant propose un couple de 110lb. Pi parfait pour les balades en ville et les longues randonnées. Souple et coupleux à la fois, sa puissance est toujours disponible. Équipés d’une transmission à 6 rapports à surmultiplication variable, les changements de vitesse sont doux et précis. Les ingénieurs de Victory ont mis au point des engrenages à denture hélicoïdale assurant des passages francs et d’une douceur appréciable.

 

2015_Victory_GunnerSa 6e vitesse surmultipliée diminue le régime moteur et les vibrations tout en augmentant le plaisir de conduite. Sa transmission finale par courroie facilite également les changements et son entretien est minimal. De nouvelles roues avant et arrière de 16 po affichent un look différent, équipé de pneus Dunlop 491 E2-RWL – 130/90 B16 67H à l’avant et d’un Dunlop 491 E2-RWL – 140/90 B16 77H à l’arrière, la moto semble déjà avoir été modifiée par un spécialiste. Ses roues en aluminium coulé de 24 rayons donnent un style avant-gardiste et très réussi. Avec une selle culminant à peine à 63,5 cm ou 25 po la Gunner procure un sentiment de confiance et un contrôle indéniable pour un gros cube du genre.

Malgré un poids à sec de 294 kg, n’importe quel pilote est en mesure de conduire la Gunner grâce à sa hauteur de selle et son centre de gravité très bas. De style très décontracté, elle offre une conduite confortable en ville, comme sur la grande route. La position de conduite demeure confortable avec des guidons qui tombent bien en main. Une deuxième selle est offerte en option avec marchepieds ou repose-pieds de votre choix. Sa fourche télescopique de 43 mm propose un débattement de 130mm, un disque flottant de 300 mm à étriers à 4 pistons assure le freinage à l’avant.

La suspension arrière est occupée par un mono amortisseur et bras oscillant en aluminium, un disque flottant de 300 mm avec étriers à 2 pistons garantit le freinage arrière. Le freinage est sûr, malgré que plusieurs « bobber » de la compétition offre l’ABS sur leurs engins, mais à 14 499 $ peu ont rechigné sur le produit ? La Gunner avec son réservoir de 17 litres prend cependant l’avantage dans la gamme des « bobber », souvent équipée de petit réservoir style « peanut » à autonomie naturellement beaucoup plus restreinte. Sa peinture titane mat/noir exclusive et sa forme parfaitement assimilée dans les lignes générales de la moto est du plus bel effet. Son phare rond bien dessiné au style est différent et selon moi mieux adapté que celui des Vegas et Hammer habituellement étirées.
cruiser-victory-gunnerEn plus d’avoir du couple, la Gunner peut se prétendre plus maniable que bien d’autres. Facile à mettre sur l’angle, il permet une conduite plus sportive que ses concurrentes bien souvent. Les virages s’enfilent sans problème et le gros cube permet des sorties de virages plus agressives et plus sportives le cas échéant. Confortable en ville comme dans les petites routes sinueuses, la Gunner joue la carte du Victory simplifiée dans son essence. Et, cela de façon très bien réussie, dans son design et son look, que dans sa maniabilité et son confort. Le châssis reste semblable que ceux de la gamme et sa motorisation de même. Nul doute que le Gunner prend une tangente qui plaira aux amateurs de gros cube minimaliste.

En conclusion
La Gunner de Victory apporte un vent de fraîcheur dans la gamme, où le retour aux sources de la moto est particulièrement bien réussi. Revenu à l’essentiel, il offre une alternative abordable au motard solitaire. Si, l’envie vous prend inutile de dire qu’une quantité d’options d’équipement d’accessoires sont disponible. Facilement, il vous sera possible de changer la bête pour le plaisir de la passagère ou le rendre aussi clinquant que les Victory de la ligne Ness. À vous de voir et bonne route !
Photo source : Victory

Spécifications
Moteur 4-temps, bicylindre en V de 50° (FREEDOM 106/6 bicylindre en V)
Refroidissement air / huile
Cylindrée 1.731 cm3 (106 po3)
Alésage x course 101 x 108 mm
Rapport volumétrique 9.4:1
Alimentation injection
Échappement Échappement double croisé à tuyaux superposés coupés en biseau
Transmission
Embrayage multidisque à bain d’huile
Boîte de vitesses 6 rapports
Transmission finale courroie en fibres de carbone
Cadre
Suspension avant fourche télescopique de 43 mm, débattement de 130 mm
Suspension arrière mono amortisseur et bras oscillant en aluminium, débattement de 75 mm
Roue avant 16 x 3,5 po
Roue arrière 16 x 3,5 po
Frein Av disque flottant de 300×5 mm, étriers 4 pistons
Frein Ar disque flottant de 300×5 mm, étriers 2 pistons
Pneu avant Dunlop 491 E2-RWL – 130/90 B16 67H
Pneu Ar Dunlop 491 E2-RWL – 140/90 B16 77H
Dimensions
Garde au sol 120 mm
Longueur 2.372 mm
Empattement 1.647 mm
Hauteur de selle 635 mm
Réservoir essence 17 litres
Poids à sec 294 kg
Coloris Titane velouté

Share Button

Comments are closed.