Match comparatif 300 cc

admin mai 28, 2015 Commentaires fermés sur Match comparatif 300 cc
Match comparatif 300 cc

Match comparatif Ninja 300, Yamaha R3 et Honda CBR300R

Le marché des motos d’entrées de gamme est nouveau et florissant pour les manufacturiers. Depuis quelques décennies Kawasaki avait la pôle position avec la mise en marché de la EX Ninja 250 et maintenant Ninja 300. Honda avait suivi en 2010 dans le segment avec la CBR250R et plus tard avec la Honda 300 en 2014. En 2015, c’est maintenant au tour de Yamaha et KTM de se lancer dans la danse avec respectivement la R3 et la RC390 dans le but de prendre part à se nouveau marché. Malheureusement la KTM n'étais pas disponible pour l'instant...à suivre !

Chose intéressante, ses quatre motos ont toutes été construite et assemblée hors de leurs pays respectifs, afin d’offrir un coût de production et d’achat le plus bas possible. La Honda et la Kawasaki sont construites en Thaïlande, la Yamaha en Indonésie et la KTM en Inde.

Honda 300

La Honda 300 est la plus petite et la plus légère du groupe avec ses 356 livres. Son monocylindre de 26,3 ch développe 17,5 lb-pi de couple, elle s’essouffle rapidement contrairement aux deux autres. Même si elle fait très bonne figure côté maniabilité et comportement routier. Elle manque de puissance sur les accélérations et les reprises.

Son terrain de jeux idéal demeure la ville où elle excelle dans la circulation. Sa selle située à 30,7 pouces est la plus basse en égalité avec la R3, Kawasaki affiche une selle située 30,9 pouces, même si y’a pas de quoi fouetter un chat. Son grand avantage sur ses concurrentes reste son système de freinage assisté ABS (en option) qui pour un nouveau pilote apportera confiance et assurance.

Des trois motos, la Honda est sûrement le meilleur achat pour une première possession. Personnellement, je préférais voir mon ado sur cette 300, contrairement à un scooter de 49 cc ou voir même de 125 cc(CBR125R). Suffisamment rapide et maniable, la CBR de Honda est confortable et affiche une excellente économie d’essence. Économique à l’achat étant la plus abordable du groupe, économique à rouler étant la moins gourmande en carburant, système de freinage ABS, la CBR300R de Honda n’est pas la moto à repousser du revers de la main. Pour plusieurs elle sera la moto parfaite pour découvrir le monde de la moto et prendre expérience et assurance sur les routes.

les +
• Meilleur moto pour débutant
• Meilleur prix d’achat
• Maniabilité et confort.

les –
• Manque de puissance.
• Monocylindre
• Instrumentation d’une autre époque.

Kawasaki Ninja 300

La Ninja 300 est une superbe moto d’entrée de gamme, Avec ses 296 cc, elle offre 34.6 @ 10,800 rpm et un couple de 17.6 lb-ft @ 9,700 rpm. Sa boîte de vitesse à 6 rapports est douce et précise avec repère du point mort, son nouvel embrayage d’une efficacité surprenante est accompagné d’un dispositif antidrible. La 300 ressemble à s’y méprendre à sa grande sœur 600, double phare avant, ses lignes plus fluides et plus agressives ont font une digne Ninja.

Même si elle est la plus lourde des trois motos, la Ninja ne laisse rien paraître, son Twin parallèle tire dès le début de façon très linéaire et conserve sa puissance jusqu’à la zone rouge du compteur. Il est toutefois préférable de conserver un rpm élevé afin de garder le momentum. Son châssis et sa suspension la rend facile de prise en main et agile sur la route peu importe la vitesse.

Son instrumentation comprend un compte-tours digital plus claire et lisible. Une jauge de carburant y est aussi ajoutée, seul un indicateur de rapport engagé manque à l’appel. Aussi disponible en option un système ABS, les systèmes antiblocage Kawasaki sont contrôlés par des programmes de haute précision, extrêmement fiables, et développés suite à des essais rigoureux dans une grande variété de situations de conduite. Sa capacité de freinage est fort raisonnable avec son simple disque crénelé de 290 mm et de 220 mm à l’arrière.

Certains trouveront le levier un peu spongieux et son étrier avant manquant un peu de mordant, mais rien de dramatique. Sa fourche à tube avant, télescopique de 37 mm et son système arrière Uni-Trak à tringlerie, monoamortisseur au gaz offre 5 ajustements de précontrainte pour un confort et une tenue de route en toute circonstance.

Les +
• Bon ratio couple/puissance
• La seule à offrir un slipper clutch.
• Confort générale

Les -
• Son poids

Yamaha YZF-R3

Yamaha a bien préparé son entrée dans le segment avec la R3, avec une cylindrée de 321 cc et ses 35 ch développant un couple de 18,9 lb/pi vs 17,6 lb/pi pour la Kawasaki de 4,5 kg plus lourde. Yamaha affiche un plus large spectre de couple à travers sa motorisation en la plaçant au top du classement en puissance brut et de son couple jusqu’à la zone rouge du compteur.
Son ergonomie et sa position de conduite est légèrement plus sportive que la Ninja, mais que de très peu. Les deux machines sont plus sportives que la Honda, sans pour autant nuire au confort générale en condition urbaine ou sur la grande route.

Point à noter (personnellement) que la R3, esthétiquement parlant est la plus réussie, ses couleurs et son design ne frappe pas que l’imaginaire et son look est indéniablement plus agressif. Ses lignes anguleuses et fluides accrochent l’œil sans hésitation.

Son instrumentation est aussi la plus complète et mieux réussie, facile de lecture et très visuel, l’instrument se consulte d’un coup d’œil avec en plus un indicateur de vitesse engagée. Son freinage est adéquat et performant, cependant sans possibilité d’assistance au freinage ABS, contrairement aux deux autres.

Terriblement jolie à regarder et très joyeuse et agréable à conduire, la nouvelle R3 reste dans la tradition des ses grandes sœurs la R6 et R1, Digne représentante de la famille Yamaha, la R3 m’apparait comme la plus intéressante par son look et son esthétisme, tant que par ses capacités et performances moteur.

Les +
• Moteur puissant et coupleux.
• Son confort en ville et sur route.
• Des heures de plaisirs.

Les -
• Pas d’ABS option ou de série

 

Honda CBR300R
Moteur : Monocylindre 4-temps, refroidissement liquide
Cylindrée : 286 cm3
Alésage et course : 76 mm x 63 mm
Rapport volumétrique : 10,7:1
Distribution : DACT entraîné par chaîne, 4-soupapes
Alimentation : Injection électronique PGM-FI
Transmission : 6 rapports
Entraînement final : Chaîne scellée à joints toriques
Châssis/Suspension
Suspension avant : Fourche télescopique de 37 mm ; débattement de 118 mm (4,65 po)
Suspension arrière : Pro–Link à monoamortisseur avec réglages de précontrainte; débattement de 103 mm (4,07 po)
Caractéristiques additionnelles
Pneus Avant : 110/70 - 17
Pneus Arrière : 140/70 - 17
Freins Avant, disque de 296 mm, étrier 3-pistons; Arrière, disque de 220 mm, étrier 1-piston
Hauteur de selle : 779 mm (30,7 po)
Empattement : 1,380 mm (54,3 po)
Poids à vide : 161,9 kg (357 lb) en ordre de marche – tous pleins faits incluant le carburant
Garantie : 12 mois, kilométrage illimité, librement transférable; garantie prolongée Honda Plus disponible
Kawasaki Ninja 300
Cylindrée : 296 cm3
Allumage : Numérique
Type : Bicylindre en ligne, 4-temps
Système d'alimentation d'essence : Injection, ∅ 32 mm x 2 (Keihin)
Système de soupapes : DACT, 8 soupapes
Taux de compression : 10,6:1
Refroidissement : Refroidissement liquide
Alésage et course : 62 x 49 mm
Lubrification : Lubrification forcée
Arrière : type Simple disque crénelé de 220 mm
Avant : étrier TBA
Avant : type Simple disque crénelé de 290 mm
Arrière : étrier Double piston
Hauteur hors tout : 1 110 mm
Garde au sol : 140 mm
Largeur hors tout : 715mm
Capacité du réservoir de carburant : 17 litres
Longueur hors tout : 2015 mm
Poids en état de marche : 174kg
Hauteur de la selle : 785mm
Empattement 1405 mm
Pneu : arrière 140/70-17 M/C 66S
Pneu : avant 110/70-17 M/C 54S
Débattement des roues : arrière 132 mm
Angle de direction (gauche/droite) : 35° / 35°
Débattement des roues : avant 120 mm
Chasse : 93 mm
Cadre : Tubulaire triangulé, en acier
Angle de chasse 27°
Couple maximal : 27 N.m (2,8 kgf.m) à 10,000 tr/min
Puissance maximale : 29 kW (39 PS) à 11,000 tr/min
Suspension, avant : Fourche télescopique, tubes ø 37 mm
Suspension, arrière : Uni-Trak à tringlerie en bas, monoamortisseur au gaz, ressort à 5 ajustements de précontrainte
Garantie : 12 mois

Yamaha R3
Moteur : bicylindre en ligne, 4 temps, DACT, 8 soupapes (4 par cylindre), refroidi par liquide
Cylindrée : 321 cm³
Alésage et course : 68 x 44,1 mm
Rapport volumétrique : 11,2 : 1
Alimentation : injection d'essence à corps d'admission de 32 mm
Consommation d'essence estimée : 4,46 L / 100 km
Lubrification : carter humide
Allumage / Démarrage : TCI / électrique
Boîte de vitesses : 6 rapports
Entraînement final : chaîne à galets
Suspension avant : fourche de 41 mm / 130 mm
Suspension arrière : Monocross réglable / 125 mm
Freins avant : deux disques de 298 mm / étriers à deux pistons
Freins arrière : disque de 220 mm; étrier à piston unique
Pneu avant : 110/70-17
Pneu arrière : 140/70-17
Longueur : 2 090 mm
Largeur : 720 mm
Hauteur : 1 135 mm
Empattement : 1 380 mm
Angle de chasse / chasse : 25 degrés / 95 mm
Garde au sol : 160 mm
Hauteur de selle : 780 mm
Contenance d'essence : 14 litres
Masse tous pleins faits: 166 kg (366 lb)
Couleur(s) : bleu Yamaha, rouge vif, noir métallique

Comments are closed.