Chargement

Type de recherche

Essai Yamaha Star Venture TC 2018

le magazine web moto

Essais 2018

Essai Yamaha Star Venture TC 2018

Partagez

Retour en force de la Star Venture

Yamaha relance sur le marché des motos ultra-routières sa nouvelle Star Venture TC, TC pour Transcontinentale…rien de moins. À son lancement en 1983 la Star Venture était motorisée par un V4 de 1 198 cm3, son équipement surtout dans sa version « Royale » était complet pour l’époque, de quoi bousculer les Honda Goldwing et Harley Electra Glide.

Aujourd’hui, elle nous revient dans le segment avec une motorisation V-Twin refroidie par air de 1 854 cm3. Très luxueuses et bien équipée, son équipement comprend, les poignées et selles chauffantes, guidons et repose-pieds ajustables, un démarrage sans clé, deux prises USB et une 12 V, ainsi qu’un écran LCD tactile de 7 pouces, naturellement avec GPS et sonorisation radio, iPhone/Androide ou MP3.

Elle est aussi dotée d’un système ABS couplé, un antipatinage réglable et quelques cartographies D-Mode, un régulateur de vitesse et une marche arrière électrique maintenant incontournable avec un poids annoncé de 434 kg.

Dans sa version TC, la capacité de chargement de la bagagerie atteint 168 litres avec un réservoir de 25 litres de carburant, amplement pour prendre la route de longues heures. Son cadre inédit est un curieux mélange entre berceau d’acier à l’avant et boucle en aluminium à l’arrière, l’ensemble suspendu par une fourche de 46 mm non réglables à l’avant et d’un monoamortisseur ajustable en précharge à l’arrière.

Son moteur dérivé de la gamme Midnight Star a été revu et corrigé pour délivrer plus de performance tout en diminuant ses rejets polluants. On observe aussi l’intégration d’un double allumage et d’un accélérateur ride-by-wire YCC-T bien éprouvé. Avec 1 854 cc et 113 po3 , son couple de 142 N, à 2 500 tr/min est impressionnant et d’une valeur similaire à la concurrence.

Mais ce dernier vient beaucoup plus tôt dans les tours de façon presque inattendue. Même très tôt, car on reste surpris de devoir changer aussi rapidement dès les 2 500 tr/min après avoir rejoint la zone rouge et comme on dit chez-nous le « cut-off ». Cette situation équivaut à des départs foudroyants à changement de rapport rapide…qui malgré le couple impressionnant, nous laisse un peu sur notre faim.

La transmission finale est assurée par une courroie offrant des changements doux et rapides. Son comportement routier est aussi très bon avec une garde au sol respectable et une hauteur de selle de 695 mm. Sa selle large et ses repose-pieds permettent de s’installer à son bord de façon confortable. Pilote et passagère sauront apprécier la selle chauffante individuelle et la suspension ajustable arrière.

Le freinage performant est assuré par deux disques de 298 mm à étriers à 4 pistons avec ABS à l’avant et d’un disque de 320 mm à un piston avec antiblocage ABS à l’arrière. Son instrumentation est complète et facilement lisible, son écran LCD tactile est facile de manipulation même avec des gants, il suffit de faire défiler les options du bout du doigt.

La Venture propose des phares et des clignotants à leds, dont ceux-ci sont intégrés aux rétroviseurs. De larges écopes latérales, ainsi que des déflecteurs avec un immense pare-brise réglable complète son look avant. L’ensemble de la bagagerie arrière d’une capacité de 140 litres est agrémenté du système audio et de molettes de contrôle passager pour le volume et le siège chauffant. Ses derniers font partie du pack Transcontinental optionnel. Le pack comprend aussi une alarme, un GPS et des feux de brouillard à leds.

En conclusion
La Star Venture TC 2018 est une superbe routière par sa motorisation et son couple. Son poids et ses respectables dimensions en font une routière confirmée grâce à sa grande capacité de charge en bagagerie. Yamaha à bien fait de lui intégrer une marche arrière en raison de son poids. Les déplacements aux pieds se font relativement bien, mais là n’est pas sa plus grande qualité. Son guidon et ses repose-pieds ajustables inédits lui confèrent un avantage assuré. Inutile de dire qu’elle se plie à vos désirs et votre physionomie pour un confort et un comportement routier exemplaire.

Spécifications
Moteur : bicylindre en V à 48°, 8 soupapes (4 soup/cyl.), arbres à cames en tête, refroidie par air, alimentés par injection
Cylindrée : 1 854 cm³
Alésage et course : 100 x 118 mm
Rapport volumétrique : 9,5:1
Couple maximal : 17,4 kg-m (126 pi-lb) à 2 500 tr/min
Gestion du moteur : Accélération électronique (YCC-T), commande des gaz D-Mode, commande d’antipatinage
Alimentation : injection d’essence par corps d’admission Mikuni
Lubrification : carter sec
Allumage / Démarrage : TCI / électrique
Boîte de vitesses : 6 rapports
Entraînement final :`par courroie
PARTIE CYCLE
Suspension avant : fourche de 46 mm / débattement de roue de 130 mm (5,1 po)
Suspension arrière : Monocross à tringle réglable / débattement de roue de 110 mm (4,3 po)
Freins avant : deux disques de 298 mm / étriers à 4 pistons / ABS
Freins arrière : 320 mm disc / single piston caliper / freinage antiblocage ABS et unifié
Pneu avant : 130/70R18
Pneu arrière : 200/55R16
DONNÉES DIVERSES
Longueur : 2 700 mm
Largeur : 1 015 mm
Hauteur : 1 410 mm ~ 1 500 mm
Empattement : 1 710 mm
Garde au sol : 125 mm
Hauteur de selle : 695 mm
Contenance d’essence : 25 litres
Garantie : 5 ans en tout (1 an – garantie d’usine et 4 ans – Yamaha Protection Plus)
Masse tous pleins faits : 437 kg (963 lb)
Couleur(s) : rouge métallique / gris foncé métallique

Tags:
Article précédent

Vous aimerez aussi...