Corse – Île de beauté

admin mai 5, 2014 Commentaires fermés sur Corse – Île de beauté
Corse – Île de beauté
Share Button

La Corse est un autre monde en soi, vous y retrouverez des paysages de falaises de calcaire tombant dans une mer bleu azur, des criques et des golfes où les plages invitent à la baignade et aux sports nautiques. Vous y verrez de grandes pinèdes et de châtaigneraies aux parfums du maquis. L’île natale de Napoléon surprend et fascine le touriste par la variété de ses paysages, par une flore et une faune abondantes, mais aussi par son histoire riche en rebondissements. Les Corses peuvent être des plus chaleureux ou des plus indifférents, vous rencontrerez les deux à coups sûrs.

Les Vins de Corse comptent neuf Appellations d’Origine contrôlée, vous pourrez au long du parcours les découvrir l’arrière-pays et son terroir et effectuer un voyage au cœur de l’île et de ses cépages. Vous découvrirez qu’il y a deux Corses, la Corse de bord de mer et la Corse de montagnes. Et ne vous y trompez pas, les habitants de l’un de vont pas nécessairement voir le coin de pays de l’autre, malgré les quelques kilomètres qui les séparent.

Sur la route, vous rencontrerez des cyclistes en mal d’aventures, des locaux à   » fond la caisse  » (comme en France) et des bestiaux ou moutons et brebis…alors prenez garde à la route en tout temps.

Ce parcours au départ de Bastia ne comprend que la moitié Ouest de l’île. Vous devez donc prendre la route N193 vers Borgo en direction de Corte, ville universitaire et point central de l’Île. De Corte, il suffit de suivre toujours la N193 en direction sud vers Ajaccio, vous y traverserez plusieurs villages à flanc de montagnes que la route sillonne le long des crêtes. Vous y traverserez différents milieux et conditions, passant de végétations alpines, aux marquis, aux pâturages et bords de mer.

Ajaccio demeure une ville surprenante par son dynamisme et son histoire. Visitez les musées et les quartiers dont Napoléon a foulé le sol et découvrez son histoire. Plusieurs lieux historiques ou religieux valent une pause durant votre séjour. Consultez l’office touristique d’Ajaccio pour plus de détails ou encore le site www.touriseencorse.com.

Au départ d’Ajaccio, prendre la D81 en direction de Cartège. Ce village accroché à flanc de collines est l’un des plus charmants de la côte. Installez-vous y pour deux jours, vous y trouverez le temps de vivre, tout en ayant tous les services et agréments de la vie moderne.

La plage en contrebas demande une petite marche, si vous habitez le village, mais elle vaut le déplacement. À droite à votre arrivée, installez-vous à la terrasse du petit hôtel sur la plage et prenez le temps de boire un verre…vous y verrez la vie d’une autre manière, garantie !

Toujours sur la D81, vous remontez vers le Nord de l’île en passant par Piana et Porto. Là aussi le temps semble s’y être arrêté. De porto, la route passe de sinueuse à très sinueuse, …attaché votre tuque. La route demande toute votre attention, les virages y sont serrés et l’accotement y est inexistant.

C’est à Olmo que la route change pour la D81b, que vous suivez jusqu’à Calvi. Calvi possède son port et un aéroport civil et militaire à la fois. De moindre importance, elle n’en demeure pas moins une destination de choix, même pour un court séjour. La citadelle et le Vieux-Port de Calvi offrent aux voyageurs de nombreux attraits et une multitude de restaurants et de cafés. Profitez des derniers kilomètres par la N197 en direction de l’Île Rousse votre point d’arrivé. Après une visite éclair de la vieille ville, il ne vous restera plus qu’à reperdre le bateau en direction de la France.

Share Button

Comments are closed.