Füssen – Bad Heillbrunn

admin septembre 12, 2014 Commentaires fermés sur Füssen – Bad Heillbrunn
Jours trois de notre périple sur la route allemande des Alpes, nous quittons l’Hôtel Sommer, tôt en matinée pour se rendre dans la partie médiévale de la ville de Füssen à moins d’un kilomètre. Presque tout le quartier est piétonnier, seuls les camions de livraison arpentent les rues en cette belle journée d’automne. Le quartier se réveille et les commerces ouvrent leurs portes. La mode et les commerces d’équipements de sports semblent partout sur la grande place, il faut avouer que Füssen et ses habitants sont en plein centre d’une région propice aux sports de montagne. Nous avons également croisé de nombreuses pistes de vélos et de vélos de montagne le long de la route. L’alpinisme et la randonnée pédestre semblent aussi faire de nombreux adeptes dans la région. Sans compter toutes les stations de ski qui débuteront leurs saisons dans quelques semaines.

Nous quittons Füssen par la route 17 en direction nord-est vers la ville de Steingaden, de là il vous faut suivre la route ST2059 aussi connue sous le nom de Ammergauer St. Une fois arrivés à l’intersection de la route B23, tourner à droite en direction de Garmisch-Part/Murnau. Après quelques kilomètres, vous traverserez la ville d’Oberammmergau, prenez le temps de visiter la ville. La ville et les habitants offrent aux visiteurs une hospitalité raffinée et urbaine. Celle-ci se reflète dans la façade ornée des peintures, artisanat local, cafés et restaurants. L'héritage culturel et spirituel du village a été façonné par la Passion du Christ. Depuis 1634, les habitants ont gardé le vœu de mettre en scène une Passion théâtrale tous les dix ans, la prochaine occasion sera en 2020. La dernière fois, quelque 2 500 des 5 300 habitants d'Oberammergau ont été impliqués sur une ou plusieurs scènes, dont 500 enfants.

Quelques kilomètres plus loin toujours sur la route B23, vous rejoindrez la ville d'Éttal. La basilique d’Ettal possède une fresque de 25 mètres de large qui s‘étend sur la coupole de ce joyau baroque et rococo, créée par des artistes et des architectes locaux. La ville possède également une fromagerie unique, où toute la gamme des fromages alpins « Alpes Ammergau » est offerte. La visite de la fromagerie peut facilement être combinée avec une visite du « Musée de la Brasserie » dans la brasserie et la distillerie d'Ettal, à quelques mètres. La fromagerie « Alpes Ammergau » apporte une contribution importante et une nouvelle tendance chez les restaurateurs, hôteliers et les détaillants dans le district de Garmisch-Partenkirchen. Ainsi, ils peuvent compter sur les denrées alimentaires locales auprès des producteurs locaux. Une fois bien rassasié de fromages locaux, il ne restera que quelques kilomètres avant d’arriver à Garmisch-Partenkirchen. Cette ville a beaucoup à offrir, et ce, à double titre. Car les deux communes autrefois indépendantes de Garmisch et de Partenkirchen possèdent chacune un superbe centre historique, de somptueux paysages, une culture riche et une bonne dose de convivialité bavaroise.

Ensemble, elles forment la station de sports d'hiver numéro 1 d'Allemagne. Bien sûr, lorsqu'on évoque Garmisch-Partenkirchen, on pense immédiatement aux sports d'hiver : sept mois de neige parfaite, 60 kilomètres de piste, des pentes enneigées intactes, le seul domaine skiable sur glacier d'Allemagne... des conditions idéales pour tous les amateurs de neige. Garmisch-Partenkirchen est tout simplement le paradis des sports d'hiver. Pour autant, cela ne doit pas faire oublier que cette jolie ville double est toute l'année une station de cure de premier ordre, le lieu idéal pour se ressourcer, se faire chouchouter et ne voir la vie que du bon côté.

Le sommet du Zugspitze est le point culminant de l'Allemagne avec ses 2 962 mètres. Nul besoin d'être un grand alpiniste pour parvenir à son sommet : au départ du lac d'Eib, le train à crémaillère de la Zugspitzbahn gravit la montagne sur 12 kilomètres ou encore la télécabine de l’Eibsee vous y fait monter en moins de vingt minutes. Ces pentes vertigineuses atteignent par endroits une inclinaison de 25 %. Arrivés en haut, les visiteurs profitent d'un panorama grandiose sur les Alpes... quand la température le permet. Même par une belle journée, les nuages peuvent rester accrochés sur la cime, comme ce fut le cas lors de notre passage. En quittant le Zugspitze, il suffit de suivre la route E533 en direction est, vers Wallgau. De là, suivre la route 11, en direction de Bichl où il faut prendre la route 472 en direction de Bad Heilbrunn. Les distances sont courtes et il suffit de quelques minutes avec un bon GPS pour retrouver l’endroit.

Nous étions attendus à l’Hôtel Reindlschmiede non loin de Bad Heillbrunn. L’Hôtel en pleine campagne avait tous les atouts d’un site chaleureux et campagnard. Mais avec tout le confort et le modernisme souhaité, sans oublier un service attentionné et accueillant. La superbe terrasse à l'arrière permet de souper et de veiller à la belle étoile aussi longtemps que la température le permet. Le service y est excellent et toujours attentionné. L'équipe des employés était également affairée à préparer un mariage pour le lendemain. La salle adjacente avait été montée durant la fin de la journée en préparation de cette grande journée. Le souper a été particulièrement apprécié après cette journée en montagne et sur la route. Les plats finalement choisis avec l'aide de notre serveuse furent tout simplement délicieux. Recettes et produits locaux étaient aux menus... d'une grande fraîcheur, le souper fut un délice. La température était parfaite, le coucher de soleil agrémenté de l'atterrissage d'une montgolfière non loin et le doux parfum de la campagne environnante. Que désirer de plus !

Hotel Reindlschmiede
Familie Rohrmoser
Reindlschmiede 8

83670 Bad Heilbrunn
info@reindlschmiede.de
www.reindlschmiede.de

Comments are closed.