Prien am Chiemsee – Ramsau Hintersee

admin septembre 12, 2014 Commentaires fermés sur Prien am Chiemsee – Ramsau Hintersee
Jour 5 de notre périple sur la route allemande des Alpes, nous quittons l’Hôtel Berggasthof Weingarten de Rimsting pour prendre la direction de Ramsau. Mais plus précisément Hintersee où nous sommes attendus pour la nuit à l’Hôtel Gasthof Wörndlhof. Cette région est située à l'extrême sud-est de l'Allemagne et de la Bavière, à 30 km au sud de Salzbourg (Autriche).

Reprenons la route 305 en direction est vers notre premier arrêt Reit im Winkl. Nous poursuivrons notre route à Berchtesgaden et Schönau am Königssee pour notre destination finale Ramsau Hintersee. La journée est magnifique et la route promet d’être particulièrement agréable. Nous quittons la vallée vers les routes de montagnes. La ville de Berchtesgaden est essentiellement connue pour avoir été le lieu de résidence du Führer allemand, le dictateur Adolf Hitler, dans les années 1930 jusqu'en 1945. La montagne du Kehlstein (1835 m) non loin est bien connue pour le «nid d'aigle»( Kehlsteinhaus) placé à son sommet. Le nid d'aigle a été construit par Martin Bormann pour le 50e anniversaire d'Adolf Hitler.

C’est en prenant une pause dans une station-service que nous avons rencontré un cycliste, ce dernier distinguant rapidement nos origines nord-américaines entreprit la conversation en anglais. Le contact fut rapide et les échanges fort intéressants. C’est ce qui fait selon moi le plaisir de voyager et de garder l’esprit ouvert à toutes possibilités. Il nous recommanda fortement de prendre le temps de bifurquer de notre trajet pour aller prendre la Rossfeldstrasse à quelques kilomètres de là. Cette dernière monte la montagne jusqu’à une altitude de 2 785 mètres environ. Directement au-dessus du nid d’aigle, elle fait la frontière entre l’Allemagne et l’Autriche voisine. Le point de vue est paraît-il à ne pas manquer et la route un terrain de jeu pour les motocyclistes de partout en Allemagne. Sans perdre de temps, le GPS fut configuré et la route rapidement retrouvée... à ma grande surprise, une section de la route affichait un taux d’inclinaison de 24 %, inutile de spécifier qu’elle fut une grande première. L’ascension d’une durée de 30 minutes fut m’a foi, un véritable défit par moment et un plaisir incommensurable…le" top" il va sans dire !

Les photos et la vidéo ne peuvent pas véritablement représenter l’immensité réelle du point de vue sur les Alpes et les vallées allemandes et autrichiennes en contrebas. Comme tout ce qui monte doit redescendre..., le plaisir fut double. La « Béhème » en sortit avec brio, d'une grande maniabilité et des performances aussi extrêmes que la route empruntée. Après avoir visité Berchtesgaden, nous reprîmes la route en direction du Lac Königssee. De forme rectangulaire, il est entouré de hautes montagnes comme le Watzmann. Tel un fjord tranchant les Alpes, les eaux vertes-émeraudes du lac sont les plus propres et les plus profondes d'Allemagne. Grande curiosité naturelle on peut parcourir le lac en bateau électrique. On y visite l'église de Saint Bartholomä et au bout d'un lac, un chemin piétonnier accède à un autre lac, l'Obersee, qui est seulement quelques mètres plus élevés.

Une autre grande attraction pour la famille propose la visite de la mine sel (Salzbergwerk) avec un parcours touristique ouvert depuis 2007, allant de l'habillage en tenue de mineur, le petit train, les toboggans en bois et la traversée du lac souterrain salé en barque. Exploitées à partir de 1517, les mines de sel assurèrent la prospérité de la région et des chanoines qui en exploitaient les droits. La roche saline est lessivée par des amenées d'eau douce. La saumure obtenue, contenant 27 % de sel, est évacuée vers Bad Reichenhall pour y être raffinée. Berchtesgaden est aussi le nom du parc national voisin (Nationalpark Berchtesgaden). Que vous préfériez des vacances de détente ou plutôt un séjour actif, le Berchtesgadener Land vous offre un changement de décor et un grand choix d’activités, ainsi qu’un programme culturel haut de gamme. Des prairies verdoyantes et fleuries entourées de flancs abrupts et de pics majestueux: le Berchtesgadener Land est spectaculaire et sans rival au niveau de sa grande variété. Fondé en 1978, le parc propriété de l'état comprend une surface de 210 km3. Ses paysages alpins se caractérisent par de vastes forêts et des faces rocheuses à pic.

C’est finalement en fin de journée que nous sommes arrivés à l’Hôtel Gasthof Wörndlhof, où le propriétaire Wolfgang Bartels nous attendait presque sur le pas de la porte. Situé dans un endroit véritablement enchanteur, j'ai cru un instant que finalement pour moi le paradis pouvait ressembler à ça. Une immense maison (bavaroise) entourée de montagnes splendides, sur une terre de 13 hectares (juste assez grand pour s’amuser) avec une forêt de résineux, sans oublier un lac aux eaux limpides et remplies de truites sauvage…un rêve devenu réalité.

Entreprise familiale, son père Wolfgang Bartels était un skieur alpin allemand. Il remporta la médaille de Bronze aux olympiques d’Innsbruck en 1964. Il est décédé en 2007, un hommage lui est présenté dans l’une des salles à manger de l’hôtel, un cadre présentant ses médailles et plusieurs photos d’époque rappel son souvenir. L’Hôtel est superbe, on nous prépara les spécialités locales pour un souper mémorable sur la terrasse extérieure. De grandes chambres spacieuses et confortables sont proposées avec une vue imprenable sur la montagne. L’environnement calme et paisible amène invariablement à une certaine sérénité. La maison bâtie en 1461 est imprégnée d'histoire et du charme de la région.

Thanks a lot Wofgang for your time, much appreciated !

Gasthof Wörndlhof
Wolfgang Bartels
Am See 21
83486 Ramsau - Hintersee
Telefon: +49 - 8657 - 373
Telefax: +49 - 8657 - 764
E-Mail: info@woerndlhof.de
www.woerndlhof.de

Comments are closed.