Chemin des Cantons

admin mai 5, 2014 Commentaires fermés sur Chemin des Cantons
Chemin des Cantons
Share Button

Dans les Cantons-de-l’Est, on découvre toujours avec ravissement, au détour des routes, des villages au cachet pittoresque. Pour partir à la rencontre des joyaux d’architecture que sont les ponts couverts, granges rondes, églises, maisons d’époque ou magasins généraux, empruntez le Chemin des Cantons. Ce circuit permet de découvrir l’histoire et la culture de la région en 27 étapes, en sillonnant les petites routes d’un territoire aux paysages contrastés.

Votre itinéraire
Le Chemin des Cantons, qui n’est pas un circuit en boucle, couvre une distance de 415 km et traverse 31 municipalités, d’Ulverton à Bromont en passant par Danville, Dudswell, l’arrondissement Lennoxville à Sherbrooke, Compton, Magog et Knowlton, pour n’en nommer que quelques-unes.
Il était une fois… les Cantons.

 

ch_cantons02

Au tournant du 18e et au cours du 19e siècle, des Loyalistes demeurés fidèles à la couronne britannique, des Irlandais et des Écossais ont bâti les premiers villages de la région, dont l’héritage est toujours vivant. Au fil de l’itinéraire, plusieurs centres d’interprétation, musées, circuits patrimoniaux et animations de toutes sortes permettent de faire une incursion dans le passé tout en faisant le pont avec le présent.

Un riche passé à redécouvrir
Chacune des villes et chacun des villages signalisés du Chemin des Cantons se distingue par son riche patrimoine bâti. Des points d’intérêt sont par ailleurs à ne pas manquer :

•le Musée historique du comté de Brome, qui comprend des bâtiments d’époque ainsi que la reconstitution d’un magasin général et d’une cour de justice;
•le Moulin à laine d’Ulverton, fondé en 1850 par des tisserands écossais;
•le Centre d’interprétation de l’ardoise, situé dans une église de Richmond dont le toit et le clocher sont en ardoise, une pierre locale;
•les trois circuits patrimoniaux de Danville, qui permettent d’admirer des maisons de différents styles : néo­-Queen Anne, Second Empire et boomtown;
•le pont couvert Milby de Waterville, construit en 1873, un célèbre attrait de la région;
•le Musée Colby-Curtis, à Stanstead, et son importante collection d’objets illustrant le mode de vie des notables anglophones de l’époque;
•le Centre culturel et du patrimoine Uplands à Lennoxville (Sherbrooke), logé dans une superbe résidence de style néo-georgien du 19e siècle, et dont les expositions mettent en vedette l’histoire et les arts de la région. Ne ratez pas son thé servi dans la pure tradition anglaise, en été;
•le Lieu historique national du Canada Louis-­S.-St-Laurent, à Compton, sis dans la maison natale de celui qui fut premier ministre du Canada de 1948 à 1957;
•le Centre d’interprétation du granit de Stanstead, qui met de l’avant les produits d’artisans et de manufacturiers de la capitale canadienne du granit, dont les débuts remontent à 1860.

Et bien sûr, partout sur le Chemin des Cantons, vous apprécierez l’hospitalité légendaire des Estriens!

Share Button

Comments are closed.