Bighorn National Forest

admin octobre 22, 2015 Commentaires fermés sur Bighorn National Forest
Bighorn National Forest
Share Button

Bighorn National Forest
Paysage : ¤¤¤¤¤
Le Wyoming est fait de contraste et de légendes. En passant des prairies aux montagnes, le paysage est en continuel changement. Des vertes prairies aux montagnes verdoyantes de forêt côté Est aux escarpements rocheux dénudés du sommet et du côté ouest, vieux de plusieurs millénaires.
État de la route : ¤¤¤¤¤
La route est impeccable et utilisée par les poids lourds et les vacanciers en VR. Les montées sont plutôt abruptes par endroits et peuvent être longues derrière ses poids lourds ou VRs trop lents.
Infrastructure : ¤¤¤¤¤
La route est sauvage, aucune commodité. À éviter lors de mauvais temps. Le vent y est très présent dès l’approche du sommet à près de 9 600 pieds d’altitude. Plusieurs zones semi-arides et présences de plusieurs animaux sur ou près de la route. Quelques aires de stationnement pour l’observation ou problème mécanique.

Le nom Wyoming provient du mot amérindien algonquin qui signifie « lieu de grande prairie ». Le Wyoming était autrefois habité par plusieurs groupes amérindiens, dont les Crows, les Arapahos, les Sioux et les Shoshones, qui furent rencontrés par les explorateurs blancs lorsqu’ils découvrirent la région. Bien que des trappeurs français se sont aventurés dans la partie nord de l’État vers la fin des années 1700, ce fut sans doute John Colter, un membre de l’expédition Lewis et Clark, qui fut le premier Américain blanc à y pénétrer en 1807. L’explorateur Jim Bridger redécouvrit South Pass en 1827, qui deviendra par la suite la route suivie par la Piste de l’Oregon. En 1850, Bridger localisa aussi ce que l’on appelle aujourd’hui Bridger Pass, qui sera plus tard utilisée par l’Union Pacific en 1868 dans un premier temps et par l’Interstate 80 dans un second temps au 20e siècle.

C’est par la 90, puis la route US14 à Ranchester que le Big Horn National Forest se traverse d’est en ouest. La monté y est spectaculaire et plutôt rapide, durant l’ascension la température change rapidement et se refroidie considérablement. Prévoir des vêtements chauds pour cette ascension. Inutile de mentionner qu’il est préférable de s’abstenir de faire cette ascension par temps nuageux et pluvieux. Vous ne pourrez admirer les paysages vus des montagnes et la température y sera exécrable à moto, sans compter le risque de glissade.

Après l’arrivée de l’Union Pacific à Cheyenne, devenue capitale de l’État en 1867, la population commença à augmenter dans le territoire du Wyoming, établi le 25 juillet 1868. Contrairement aux États du Montana, du Dakota du Sud et du Colorado, le Wyoming ne connut jamais d’expansion rapide de la population, car on n’y fit pas de découverte majeure d’or ou d’argent. Seul du cuivre fut découvert dans quelques régions de l’État. La route est superbe jusqu’au Bear Lodge Resort où la montée est presque terminée. La forêt y est parfaite pour les activités de camping, de chasse et de pêche. On y signale la présence d’ours noir et brun, si l’attrait de la nature vous appel, prévoir un répulsif a porté de la main.

Sur la dernière portion du parc, prenez le temps d’un arrêt aux chutes « Shell Falls ». En plus d’y voir la magnifique chute creusée dans un étroit canyon, les responsables du parc pourront vous informer sur l’histoire et la géologie de la région. Sans oublier l’histoire des premiers occupants. On y retrouve aussi une aire protégée dans la forêt, soit la réserve intégrale de Cloud Peak dont le sommet se situe à près de 13 167 pieds. Un cadran solaire érigé par les premières nations fut retrouvé dans les années 1800. Appelé par les blancs, « La Roue de Médecine »,qui l’ont découvert, elle est localisée près de la Bighorn river à l’est de Lovell et du Bighorn Canyon National Recreation Area.

Beaucoup de tribus d’Indien d’Amérique considèrent la Roue de Médecine comme étant un site sacré et en 1996, après des années de débat, le Service forestier, les représentants tribaux et d’autres représentants gouvernementaux ont signé un plan de conservation historique destiné a protéger la structure en pierre.

De retour sur la route, la longue descente offre une vue imprenable sur la vallée en contrebas. Longeant la rivière, vous arriverez à Shell puis à Greybull en direction du parc de Yellowstone. La création du parc national de Yellowstone devint le premier parc national au monde le 1er mars 1872, située dans la partie la plus au nord-ouest de l’État, avec quelques portions du parc s’étendant sur les états voisins.

  • Show All
  • Bighorn National Forest

Share Button

Comments are closed.