Jessica California Tour

admin octobre 6, 2015 Commentaires fermés sur Jessica California Tour
Jessica California Tour
Share Button

30 août 2015
La matinée a bien commencé avec en tête « Pismo beach », notre première destination. On décide toutefois d’aller vers « Mullholland hwy ». Pour y arriver, nous avons pris la route la plus directe, alors « aller hop » on embarque sur l’autoroute. Garder en tête que le « lane-splittin » est toléré en Californie, pas besoin de vous dire qu’on était là en un rien de temps !

S’il y a une bien une place à voir en Californie, c’est bien celle-ci! Réellement spectaculaire. Les motos de tout genre étaient au rendez-vous. Les motos sports ce font un grand plaisir de démontrer leurs talents dans les belles courbes, mieux connues sous le nom « The Snake » pas besoin de vous dire que ça vire sur des dix-cents ! Un coup arrivé en bas, on y trouve un endroit de rencontre pour les motos « The Rock Store ». Vous y trouvez des gens incroyables au menu…et le meilleur, c’est les motos.

Nous sommes prêts pour repartir en direction de « Malibu Canyon », où nous y observons des maisons à couper le souffle et une vue impressionnante sur le pacifique. Nous reprenons la route US1. « Pfiow » que dire… c’est d’une beauté pure et simple. Avec les bedons qui crient famine, nous décidons de sortir à Santa Barbara. On y trouve un endroit phénoménal pour la cuisine mexicaine « Casa Blanca ». Moto pleine de fuel, bedon bien rempli et le sourire aux lèvres, nous décidons de prendre la route 154, à la sortie de Santa Barbara. Vous voulez être impressionné, c’est le chemin à prendre. Les vallées, les montagnes et la vue sur l’océan, tout simplement incroyable. Au sommet de la montagne sur la 154, vous trouverez une petite route « Stage Coach », si vous descendez ce chemin, vous allez vous rendre à une petite cabine nomme « Cold Spring Tavern », c’est un endroit chouette et rustique avec beaucoup d’histoire… et encore beaucoup de motos au rendez-vous. Puis, retour sur la route 154 pour retrouver la 101 Nord à nouveau, destination finale Prismo Beach.

31 août 2015
On se lève avec le sourire fendu jusqu’aux oreilles, car nous avons passé la soirée sur la plage à marcher et à faire le tour du petit village, sans oublier le temps passer dans le bain-tourbillon. Après chaque jour de moto, c’est un réconfort. Nous décollons tranquillement vers Monterrey, la 101 nous amène à la US1, où nous retrouvons « la route à faire » en Californie. Arrivé à « Ragged Point », on se trouve dans le paradis terrestre, le paysage consiste de flancs de montagnes à droite et l’océan à gauche, la route ne présente aucune ligne droite en vue, un phénomène extraordinaire sur 74 miles. Mi-chemin sur notre parcours à la demande générale de nos estomacs, on s’arrête manger à Lucia. Un endroit qui ne ressemble à rien vu de la route, mais la terrasse…wow! Elle donne sur une baie, où l’eau d’un bleu clair est comme celle que l’on imagine dans nos rêves les plus fous…des plages inimaginables. À notre arrivée à Carmel, nos réservoirs étaient presque à sec, alors on fuel et on redécolle. Quelques petits miles à faire et nous arrivons à notre destination. « Woohoo, hôtel et hot tub j’arrive » ! Le Hyatt Regency, absolument rien à redire sauf « wwwwoooowww »…terrain de golf, piscine, chic et de bon goût. Rien n’a rajouté.

1 septembre 2015
Objectif de la journée, ce rendre à San Francisco. Il est 8h00, alors la température n’est pas notre ami. La 1 est hors de question à cette heure-ci, alors nous prenons la 101 pour couper et entrée à l’intérieur des terres. Les odeurs des légumes qui poussent son extraordinaire dans ce grand jardin californien. Après une heure de route à rouler à toute allure entre les automobiles comme des « cowboys » dans le Far West, il est temps de déjeuner. Nous arrêtons à une petite place sympathique qui se nomme, « Specialty’s Bakery ». De retour son nos montures, prochain arrêt, notre destination du jour, San Francisco.

Notre arrivée à San Francisco est très excitante, voir les immeubles, la nouvelle construction du « Bay Bridge », les maisons et surtout passer par les quais. Dont, plus précisément le « Pier 39 ». Comme tout bon touriste nous arrêtons ou ce trouve les « Trolleys, car » sur « Hyde Street » pour prendre une photo avec les motos. Prochaine étape, monté « Hyde Street » qui est une rue très abrupte où je n’aimerais pas que la moto s’étouffe. Nous arrêtons sur le coin de « Lombard » et « Hyde » pour se préparer à prendre la fameuse rue avec tout ses courbes « hairpin ». Garder en tête que je fais 5’4”… alors sur la moto, je touche à peine par terre en « condition idéale ». Quand on entreprend cette rue, il faut être préparé à arrêter en tournant et plus important en pente…… woohoo jusqu’en bas ! Ce n’est pas long on parle d’environ sept(7) virages, mais « ouf » le cœur m’a serré une couple de fois. »

Il est midi, mais on ne peut passer à côté sans arrêter pour un « milk shake» incroyable. Nous arrêtons chez « Johnny Rockets » sur Jefferson. Papilles heureuses, nous montons sur nos motos pour retourner vers notre hôtel. Nous filons à toute allure sur la 1 pour allez voir une dernière petite attraction avant de ce rendre à la chambre. Les « Mavericks » son les vagues les plus grosses au monde (ou presque), dépendant de la période de l’année. Après avoir vu les vagues et les surfeurs, nous filons vers notre chambre. Fin de la journée de moto … « hot tub here i come with Starbucks à la main».

2 septembre 2015
Notre prochaine réservation est à Santa Monica à 565 km. La nuit sera courte, car on décolle à 7h00 …brrr. On embarque sur la US1 et on file. On retourne dans les montagnes jusqu’à « Ragged Point », et dans les courbes pour 74 miles. À mi-chemin sur la route nous commençons à manquer d’essence. On arrête à la seule station possible… pas besoin de dire, qu’ils le savent que c’est le seul arrêt. Il charge 7.29 le gallon. Ouchhhh. Nous respectons pas mal le programme par la 1. Pas grand-chose à mentionner, parce que j’avais hâte d’arriver. Arrivée à Santa Monica, on débarque de nos bécanes, met les « gougounes » et marchons sur la plage. Nous avons marché de Santa Monica jusqu’à Venise Beach ou le souper nous attend sur le « boardwalk ». Quelle belle soirée.

3 septembre 2015 – Petite journée de route pour se rendre à notre destination pour quatre(4) jours Costa Mesa. Durant notre séjour nous avons décidé d’aller prendre la route US2 « Angeles Crest ». Une belle route dans les hauteurs. On s’arrête en haut de la montagne où nous nous trouvons par-dessus les nuages. Courbe après courbes, nous arrivons à l’endroit #1 pour un déjeuner, entourées de moto et de voiture sport, « Newcomb’s Ranch». Les derniers jours nous les avons passés à la plage de Huntington. Belle ambiance avec des dens formidables.

Un voyage qui va rester gravé dans nos cœurs.

Jessica Judd

 

 

Share Button

Comments are closed.