Mission Dakota 1e partie

admin septembre 1, 2015 Commentaires fermés sur Mission Dakota 1e partie
Mission Dakota 1e partie
Share Button

Un périple vers notre conquête de l’Ouest américain. Ma conjointe et moi prenons 4 semaines pour faire le périple Québec – Badlands les Black Hills et un détour par Sturgis. Idéalement si la température le permet en camping, sinon à l’Hôtel par temps de pluie.

Informations supplémentaires : moto BMW R1200RT 2011, pilote, passagère, deux valises latérales et top case.
Valises latérales comprennent vêtements personnels (3 jours), plus miniportables, extension, téléphone cell., gamelle, brûleur, 2 assiettes, 3 couteaux différents, 2 assiettes/bol à soupe, tasse à mesuré origami, 2 petites fourchettes, 2 cuillères, ustensile de cuisine à manche repliable (spatule, pince, louche), tampons récurent, linge à vaisselle sèche rapide, planche à découpé minuscule, épice. savon tout usage.

Top Case : Tente et son double toit, les poteaux 2 longs et 2 courts, piquets, corde, etc. 2 sacs de couchage en plume -10 Cel et 2 tapis de sol gonflable avec pompe intégrée, 2 lineurs, 2 oreillés gonflables et 2 ponchos en nylon contre l’humidité.

top_case_001

Jour 1 : dimanche 23 août : Québec – Montréal par la 40, puis direction Ottawa par la 417 – première nuit au camping provincial de l’Ontario à Fitzroy Prov. Park. La route a été agréable, les conditions parfaites avec une température de 22 Cel. de moyenne, naturellement plus chaude à Montréal dans les échangeurs. La 417 se traverse comme un charme et le parc provincial où nous passons la nuit se trouve facilement. La nuit est bonne, pas trop chaude, ni trop humide. Le parc offre tous les services, mais souffre d’un manque d’entretien, les douches sont vieilles et jaunies ainsi que les toilettes…propre, mais déjà vue mieux.

IMG_5260_01

Jour 2 : lundi 24 août : Sudbury, Hôtel Red Carpet,
Après notre départ de Fitzroy les conditions se sont dégradées rapidement, la pluie a commencé avant Pembroke et s’étire des heures durant. La température chute aussi à près de 10 Cel. et varie durant le parcours avec un maximum atteint à North Bay de 14 Cel. La route entre North Bay et Sudbury est lamentable 15 km de construction à 10 km/h dans la terre et le gravier. Un vent latéral de 45 km/h avec rafales nous pousse continuellement pour agrémenter la situation. La pluie se met de la partie à moins de 150 km de Sudbury avec une chute des températures encore plus rapide qu’en avant-midi. L’arrivée en fin de journée à Sudbury est la bienvenue après tant d’efforts. Poignées chauffantes au niveau 2 et selles chauffantes pilote et passagère niveau 1…Un petit souper dans un pub « redneck » change l’humeur avec bière et ailes de poulet.

Jour 3 : mardi 25 août : Munissing Michigan (lac Supérieur)
Le lendemain ne fait pas exception, les conditions météorologiques ne sont pas en notre faveur, 240 km à faire avec un thermomètre aux alentours de 10 Cel. avec une pluie soutenue durant presque 80% du voyage. La décision de couper vers le sud une fois la frontière passée nous apparaît être la meilleure solution pour améliorer notre sort. La route restera régulièrement sous la pluie ou la bruine soutenue. Poignées chauffantes au niveau 2 et selles chauffantes pilote et passagère niveau 1… L’arrivée à Munissing, Michigan est bénéfique et une chambre la bienvenue. Après avoir soupé dans un petit resto style rétro-campagnard, une soirée de lavage s’impose.

Jour 4 : mercredi 26 août : Mirror Lake, Wisconsin
Le départ de Munissing est sans pluie, mais toujours aussi couvert et froid. Le soleil ne fera son apparition qu’après le dîner. L’état du Michigan est parsemé de période de pluie légère. Ce n’est qu’après plusieurs centaines de kilomètres dans le Wisconsin que le soleil fera sa véritable apparition et que les températures atteindront les 20 Cel., puis 25 Cel à notre arrivé à Mirror Lake State Park.
Les gardes de l’accueil nous proposent un Steak House non loin datant des années 50 sur le bord du lac. Un endroit à visiter et à découvrir, très chaleureux et pittoresque. La cuisine est délicieuse, le service charmant, accompagné d’une facture assortie. (voir photo)

IMG_5264_01

Jour 5 : jeudi 7 août – Minnesota, entre Fairmount et Sioux Falls sur la 90
La météo s’annonce encore capricieuse, une dépression de l’ouest nous affecte sur une bonne partie du Wisconsin et du Minnesota. La route n’est pas très belle et n’a rien à envier aux routes du Québec. L’arrivée se fait encore sous la pluie et le choix d’un Hôtel une priorité, car la nuit s’annonce orageuse, nous dit-on.
Remarqués sur le parcours, la majorité des champs exploités sont
des cultures du « Green Giant » bien identifiées…des heures et des heures de « Nibletts » et de petits pois numéro 1 et 4. Sur près de 1 000 km sans l’ombre d’un doute. Coucher au Super8 puis repris la moto sous la pluie pour un souper copieux dans un resto style Eastside Mario’s. L’état est avec raison décrit comme le grenier de l’Amérique, 2 jours de champs de maïs (1000 km)

Jour 6 : vendredi 28 août: C’est dans les prairies du Dakota du Sud que le sentiment et un grand respect pour les colons et pionniers de la conquête de l’ouest me frappent. La distance que nous faisons en 2 heures soit près de 230 km, devait se faire pour eux en convoi et à cheval en probablement plus d’une semaine. Les Badlands se dessinent à l’horizon sur des terres où la plaine s’étend à l’infini. Le parc des Badlands réserve de stupéfiantes surprises. Seule une petite partie du parc peut être visitée par la route. J’ai eu le plaisir d’y rencontrer John, un Britannique des îles du Man. Ce dernier est d’ailleurs Marshall à la fameuse course de juin sur l’Île, le prestigieux TT. Les Lakotas supervisent une boutique cadeau et le restaurant de l’accueil. Mon premier burger de bison est dégusté..Pas mal du tout.

IMG_5278_01

Jour 7 : Samedi 29 août – Badlands à Rapids City, SD.
KOA Rapid City, temp. 31 º / 16 º Cel
Journée de repos et visite de Rapids City. Un KOA à l’entrée de la ville de Rapids City est idéal, non loin du centre-ville et des vieux quartiers. L’ancienne station de pompier de la « Maine Street » a été fortement recommandée par nos voisins de camping. À ne pas manquer si vous passez dans la région, les vieilles rues rénovées ont été agrémentées de statues de certains présidents américains.

IMG_5360_001

Un album sur notre page Facebook sera prochainement mis en ligne.

Share Button

Comments are closed.