Wild Loop

admin octobre 14, 2015 Commentaires fermés sur Wild Loop
Wild Loop
Share Button

Black Hills : Wild Loop – Custer National State Park
Paysage : ¤¤¤¤¤
La route du Wild Loop dans les Black Hills est à l’intérieur du Custer National State Park. Son parcours de près d’une trentaine de kilomètres varie de la forêt de résineux à la prairie.
État de la route : ¤¤¤¤¤
La route est très bien entretenue, même le crottin de bison y est enlevé. Les limites de vitesse sont très basses variant par endroits de 25 à 35 mph. Vous y rencontrerez plusieurs mammifères dont l’antilope, le bison solitaire ou en troupeaux et quelques ânes sauvages.
Infrastructure : ¤¤¤¤¤
La route est tout simplement sauvage, aucune commodité. À éviter lors de mauvais temps. Plusieurs zones semi-arides et de grands pâturages où les bisons règnent en maître.

Premier et plus ancien State Park du Dakota du Sud, Custer State Park offre plusieurs possibilités de randonnée, de camping ou encore de pêche. Il permet surtout une rencontre inoubliable avec un des animaux les plus mythiques de l’Ouest : le bison. Il regorge également de beaucoup d’autres animaux tels que les biches, cerfs, daims, antilopes, chiens de prairie ou encore le lion des montagnes. Alternance de prairies et de forêts, ce lieu est une excellente façon de découvrir la vie sauvage de l’Ouest. Situé au sud du parc, ce circuit de 30 km est à faire sans équivoque. Vous le regretterez le reste de votre vie, si vous ne le faites pas.

Ce circuit permet d’observer une grande partie des animaux qui peuplent le parc. Notamment le grand troupeau de bisons (1200 à 1500 individus selon les années). La route est d’ailleurs la seule à y permettre la rencontre au plus près de ses grands bovidés. Mieux encore que dans le parc de Yellowstone, où l’immensité des plaines joue contre vous. De plus, antilopes, biches ou chiens de prairie seront aussi au rendez-vous. Sans oublier quelques ânes « sauvages », qui s’approchent sans gène et quête carotte et sucrerie.

Lors de votre randonnée, vous monterez graduellement vers l’aéroport situé sur le sommet de la plaine, à près de 5 602 pieds d’altitude. Le point de vue y est spectaculaire et la plaine d’une immensité surprenante. L’air y vivifiant et les nuits particulièrement étoilé, l’atmosphère n’est ni polluée par la lumière des villes environnantes ou par les industries. Un grand bol d’air pur vous attend au sommet de la Wild Loop. Il est presque souhaitable de le faire dans les deux sens, car le point de vue y change invariablement. Tôt le matin où en fin de journée sont les meilleures périodes pour l’observation des mammifères, lorsque la température est plus confortable, animaux et motocyclistes s’observent mutuellement plus facilement. Lors d’une rencontre avec un ou le troupeau de bison, important, resté embrayé, aucun coup d’accélérateur, ni klaxon…si l’un d’eux décide de s’arrêter…vous devrez attendre sont bon vouloir pour vous laissez passer.

Prenez garde lors de la saison des accouplements, les mâles sont souvent moins patients et hargneux. Une fois la saison du rut passé, méfiez-vous des femelles et de leurs petits. Il vaut mieux rester immobile que de vous placer entre la mère et son veau…plusieurs visiteurs ont été encornés au fil des ans. Les bisons sont des animaux sauvages et très imposants…surtout sur une moto. Ne l’oubliez jamais lors de votre visite !

  • Show All
  • WIld Loop

Share Button

Comments are closed.