Nouveautés Salon de Milan

admin novembre 18, 2015 Commentaires fermés sur Nouveautés Salon de Milan
Nouveautés  Salon de Milan
Share Button

Quelques nouveautés du Salon de Milan 2016 qui ont attiré notre attention.

Kawasaki Z800 et Z1000
Enfin après une année complète en Europe, la Z800 nous arrive en Amérique. Une variante de la Z800, la Sugomi Édition a été présentée au Salon de Milan. Également en version Z1000, les deux motos reçoivent un nouveau traitement de couleur, anodisation des bras de fourche, liserets pour les jantes, réservoir deux tons. Elles sont même équipées d’un silencieux Akrapovic spécifique à chaque machine. Quand aurons-nous droit aux versions Sugomi ? Je ne suis malheureusement pas en mesure de vous le dire!

BMW Nine T Scrambler
Chez BMW, on revitalise une moto toute neuve la NineT, qui fut un grand succès commercial. La firme Bavaroise en profite donc pour offrir une version scrambler avec son flat twin air/huile de 1 170 cm3. Plusieurs modifications esthétiques ont été apportées à la Nine T dont une nouvelle cartographie et catalyseur plus volumineux, esthétiquement parlant son garde-boue avant style langue de chat, une selle au cuir lustré de couleur marron et d’un échappement haut. Sa fourche inversée est aussi changée pour une fourche télescopique traditionnelle de 43 mm, une paire d’étriers à fixation axiale et non radiale. De plus, les roues à rayons sont maintenant équipées de pneus de type trail. Pour compléter le look, son guidon est rehaussé et plus proche du pilote, ses repose-pieds ont été abaissés et reculés et la selle plus stylisée a diminué en épaisseur (et en confort). Une foule d’options afin de la personnaliser sont aussi disponible en boutique ou au catalogue.

bmw-r-ninet-scrambler-2016

Ducati Multistrade Enduro
La Multistrada 1200 devient aussi Enduro en 2016. Présenté à EICMA de Milan, la Ducati Multistrade 1200 Enduro amène les amateurs plus loin dans l’aventure hors route. Retouchée, la version Enduro affiche une protection de réservoir en aluminium, un bec revu et corrigé, des jantes rayonnées de 19 pouces à l’avant et de 17 pouces à l’arrière, montée sur des Pirelli Scorpion Trail II de dimension 120/70 R19 et 170/60 R17, sans oublier un immense réservoir de 30 litres pour vous permettre de vous perdre dans la nature.
Dotée d’une suspension semi-active Sasch Shyhook avec 200 mm de débattement, du système électronique de traction Ducati (DTC Ducati Traction Control), du Wheelie Control et d’un régulateur de vitesse. La 1200 Enduro est aussi équipée d’un démarrage mains libres, de deux prises 12 V, d’une prise USB sous la selle et de plusieurs cartographies moteur (Enduro, Touring, Sport, Urban) sélectionnables, ainsi que d’un BAS Bosch 9.1 de série. La motorisation demeure le V-Twin Ducati Testastretta DVT développant 160 ch à 9 500 tr/min. On note également un guidon rehaussé et une selle située à 870 mm plus étroits à l’entrejambe. Trois coloris seront disponible Ducati Red, Phantom Grey et Star White Silk accompagné de 4 kits de personnalisation.:

  • Pack Touring : poignées chauffantes, sacoches Ducati Performance en aluminium par Touratech et sacoche de guidon.
  • Pack sport : échappement Termignoni Ducati Performance, garde-boue avant en fibre de carbone, réservoir de liquide de frein en aluminium et couvercle du bocal d’embrayage en aluminium
  • Pack urbain : top case en aluminium, sac de réservoir avec serrure de réservoir et port USB pour recharger les appareils électroniques
  • Pack Enduro : barres de protection moteur, barres de protection du radiateur, protection de radiateur d’huile, couvercle de pignon, pied de béquille plus large, éclairage supplémentaire à LEDs Ducati Performance par Touratech.

Yamaha SXR900
Après avoir été présentée en juillet dernier avec la version XSR700, Yamaha reprend le concept sur la base du roadster MT-09. Châssis et motorisation bien connue, la SXR900 aux lignes rétro a été pensée en collaboration avec Rolands Sands. D’ailleurs une vidéo a trainé sur le YouTube annonçant la venue probable du roadster. Dénommé dans la gamme Sport Heritage, Yamaha souhaite rendre hommage au passé avec une touche futuriste avec son électronique embarquée. Tout comme sur la MT-09, le trois cylindres en ligne en paramétrable avec trois cartographies moteur, un système des contrôles de traction, un embrayage antidribble assisté et un ABS de série. Sa fourche inversée de 41 mm et sa suspension Monocross à bras avec amortisseur proviennent de la MT-09, mais reçoivent un réglage spécifique. Proposée en trois coloris : 60 th anniversaire, Matt Grey et Rock Slate, la SXR900 attira assurément les nostalgiques de performances.

 

Yamaha MT-10
Adieu FZ-01 et dites bonjour à la nouvelle MT-10. En effet Yamaha se projette de bien belle façon dans l’avenir immédiat. Déjà bien parue sur les réseaux sociaux, la MT-10 tranche avec les traditions chez Yamaha, anguleuse, et m’a foi excentrique avec son saute-vent et ses optiques de phares. La dernière née hérite du moteur quatre cylindres en ligne Crossplane de 998 cm3. Yamaha l’annonce plus disponible à bas et moyen régime, alimentation, admission, échappement revu, pistons, bielles et vilebrequin retravaillé vers un esprit roadster que racer.

Trois modes de cartographie moteur de série sont proposés, de plus qu’un contrôle de motricité réglable sur trois niveaux, un ABS et un embrayage antidribble assisté. Un régulateur de vitesse complète le tableau de se roadster nouveau genre. Un châssis Deltabox en aluminium compose sa partie cycle et l’amortisseur arrière est assuré par KYB. Trois coloris seront disponible, Night Fluo, Tech Black et Race Blue. Une nouvelle venue brouiller les cartes dans le monde des gros roadsters. Z1000, S1000R, Tuono et GSX1000R n’auront qu’à bien se tenir ! Bien hâte de mettre la main là-dessus !

yamaha-mt10b

KTM 1290 Super Duke  GT
Roadster extrême dès sont arrive sur le marché la Super Duke R et ses 180 ch à de quoi décoiffé. Lui donner une déclinaison GT est original et osée de la part de KTM. Présentée au salon de Milan, la KTM 1290 Super Duke GT donne un côté plus sportif à une gamme chez KTM déjà bien présente. Offrant plus de protection cette GT reçoit une tête de fourche dont la bulle est réglable en hauteur, son poids passe aussi de 189 à 205 kg. L’intégralité des systèmes électroniques connus est embarquée sur la GT, traction contrôle, capteurs d’angle, ABS combiné et intelligent, suspension semi-active, sans compter les multiples cartographies moteur. Affichant maintenant les 173 ch, la nouvelle GT a été revue afin de satisfaire son pilote et son passager dans les meilleures conditions. Bagagerie amovible, selle rembourrée, repose-pieds abaissés et de meilleures poignées de maintien rendent cette déclinaison plus viable sur longue distance que sa sœur R.

Ducati Hypermotard 939
Affichant les 1 078 cm3 en 2007, lors de son arrivée sur le marché, la Ducati Hypermotard a subi deux changements importants. En 2013, son moteur Testastretta passe à 821 cm3. Deux ans plus tard, changement de châssis vers un treillis tubulaire, afin de recevoir le nouveau bloc de 937 cm3 développant une puissance de 113 ch, soit plus de 3 ch que l’ancienne version avec une augmentation de 10% du couple. Même si elle affiche 937 cm3 sont appellation commerciale sera 939. Elle sera aussi disponible en version SP plus exclusive. Équipée de série avec le Ducati Safety Pack qui comprend un ABS réglable sur 3 niveaux, le Ducati Traction Control réglable sur 8 niveaux et 3 cartographies moteur, l’hypermotard 939 vous permettra de personnalisée vos réglages comme il vous l’entend selon vos préférences d’utilisation.

De base, elle présente une fourche Kayaba de 43 mm et un débattement de 170 mm et un amortisseur arrière Sachs offrant un débattement de 175 mm. En version SP, l’équipement haut de gamme propose des suspensions Ohlins avec réglages spécifiques. Côté poids elle affiche un 181 kg à sec, alors que la version SP n’en présente que 178 kg, jantes forgées Marchesini, magnésium, aluminium et carbone justifient cette perte de poids.

Ducati Panigale 959
La Ducati 899 prend du galon et devient pour 2016 la 959. Nouveau bicylindre SuperQuadro de 959 cm3, il est revu en profondeur et propose maintenant un couple de 10,8 mkg à 9 000 tr/min et une puissance de 157 ch à 10 500 tr/min, soit 9 ch de plus que l’ancienne version.
Ducati Quick Shift (DQS), trois modes de conduite (Race, Sport, Wet), freinage ABS Bosch 9MP à trois niveaux d’intervention, Ducati Traction Control (DTC – réglable sur 8 niveaux) et Engine Brake Control (EBC – réglable sur 3 niveaux), compose sont équipement électronique embarqué.
Chaussée de Pirelli Diablo Rosso Corsa en 120/70 17 à l’avant et 180/60 17 à l’arrière, son amortisseur est assuré par Showa à l’avant avec une fourche inversée BPF de 43 mm et Sachs pour l’amortisseur arrière. Les suspensions avant et arrière sont entièrement ajustables, ainsi que l’amortisseur de direction. Étriers monoblocs M4.32 de Brembo ont été installés en combinaison avec deux disques de 320 mm à l’avant et un seul disque de 245 mm à l’arrière. Deux coloris sont disponibles, soit rouge Ducati avec jantes noires ou blanches avec les jantes rouges. En option la 959 peut recevoir un système d’acquisition de données avec fonction GPS. À l’aide du logiciel, les amateurs de chronos pourront analyser leurs performances.

Share Button

Comments are closed.