Portrait d’entreprise – GMG Gabriel Martins Garage

admin mai 5, 2014 Commentaires fermés sur Portrait d’entreprise – GMG Gabriel Martins Garage
Share Button

 

Un passionné de motos antiques

J’ai rencontré M. Martins lors du Salon de la Moto de Montréal en février 2013 au Centre des Congrès de Montréal. Son kiosque était rempli de merveilles datant des années 70 à 80. Des motos légendaires, pour ceux qui s’en souviennent, comme la CB750 Four, la Honda 400 Four, ou encore une Kawasaki KZ900 et bien d’autres. Mécanicien spécialisé Honda, M. Martins me confiait alors qu’il ne travaillait que sur commande et ne recevait que sur rendez-vous. Il m’invita à le rencontrer durant la belle saison. C’est finalement entre deux parcours routiers que j’ai pris rendez-vous avec lui dans le but de découvrir son travail et son entreprise.

GMG-02En arrêtant la moto devant son garage, je pouvais déjà voir plusieurs motos par la grande porte ouverte. Bien enligné au fond plusieurs motos en « stand-by » de pièces et d’entretien. Une moto en particulier a attiré mon attention, une Kawasaki Zephir 1100, extrêmement rare ici au Québec, je n’en avais vu qu’une seule en Europe en 2009. Me dirigeant vers la porte du fond, je découvris l’atelier et M. Martins à son établi affairé sur une tête de moteur. Brésilien d’origine et mécanicien spécialisé Honda de profession, c’est dans les années 90, qu’il est venu la première fois au Québec, afin de faire la mise au point de moto Honda pour le Paris-Dakar. Après avoir passé 2 à 3 mois, il revient pour la même période durant les 3 années suivantes.

Il décide alors avec sa conjointe de s’installer définitivement au Québec. Déjà au Brésil, M. Martins était un mécanicien Honda d’expérience et reconnu. C’est toujours chez Honda qu’il travaille avant de se lancer dans la restauration de moto ancienne. Plusieurs mentions et certifications Honda sont accrochées sur les murs de son atelier. Son expérience et ses compétences ne peuvent être mises en doute, surtout lorsqu’on discute avec lui de mécanique et de motos antiques. Il est facile de voir la passion et l’engouement de cet homme pour la moto.

C’est vrai qu’il a une attirance pour la marque Honda, qu’il qualifie de meilleure mécanique au monde, l’une des plus fiables et des plus robustes selon lui. Il ne rechigne pas pour autant sur les autres japonaises et connait toutes leurs faiblesses, selon les années et la marque de la moto. Les Européennes aussi n’ont pas beaucoup de secrets pour lui. Patient et imperturbable, il commande les pièces dont il a besoin pour une restauration. Il attend l’ensemble de sa précieuse liste avant d’installer la moto sur la table de travail pour une période de deux semaines avant le montage final et l’essai routier.

Le résultat est impressionnant, car la moto est alors… neuve! Il achète souvent des motos n’ayant que 10 ou 12 000 km dont souvent le moteur n’a pas fonctionné depuis plus de dix ans. Souvent saisi, le moteur est démonté de A à Z, les pièces d’origine changées par de nouvelles… d’origine. Et… il faut le mentionner, l’objectif est de retrouver les pièces dans leur sac d’usines. Le Japon est son plus grand stock d’inventaires. Trois mois, six mois, un an peut être demandé pour une restauration complète, voir même plus à l’occasion. Les châssis sont « sand blaster » et un « powder coat » y est appliqué. Toutes les pièces ayant la moindre trace de rouille sont nettoyées et réchromées par une firme spécialisée.

GMG-06Sur une étagère, cinq boîtes attendaient, dont un système d’échappement quadruple de Kawasaki KZ900, ainsi qu’un système d’échappement de CB750, un réservoir, une selle en cuir Honda complètement neuve. Le tout emballé dans des boîtes Honda (inscrite en japonais) et emballé d’un sac de plastique scellé Honda. Toutes venaient de l’usine et de l’inventaire même de la firme au Japon.

Bouche bée, je regardais des pièces neuves d’une époque où je pédalais à vélo espérant un jour avoir l’occasion de rouler une de ses motos. Passionné et un peu maniaque, Gabriel Martins travaille les motos avec une minutie incroyable. Presque magicien, il redonne vie à des motos d’un autre âge et n’hésite pas à refaire la moto pièce par pièce. Véritable encyclopédie sur pattes, il connait les motos comme le fond de sa poche. Plusieurs motos sont vendues avant même d’être assemblées et les collectionneurs sont ses plus grands clients. Certains n’hésitent pas à entreposer la moto dans leur salon ou une pièce spécialement dédiée à leur passion, la moto.

Si vous désirez posséder une moto antique et la conserver longtemps, GMG Gabriel Martins Garage est l’entreprise qu’il vous faut connaître. Et, M. Martins, l’homme de référence possédant toute l’expertise et le savoir-faire pour avoir une moto en ordre de marche avec toutes les pièces d’origines. Ne cherché pas son site Internet, ni son adresse dans le bottin ou sur le web. Il ne travaille que sur commande et ne reçois que sur rendez-vous. Le bouche à oreille est sa seule publicité. Il vous sera possible de rencontrer ce passionné au prochain Salon de la Moto de Montréal en février prochain. Facile à trouver, recherché les plus belles motos antiques sur place, Gabriel Martins sera tout proche! Pour le joindre au téléphone : 514-758-4111GMG-05

Share Button

Comments are closed.