Chargement

Type de recherche

Café racer, Scrambler, Bobber ou Antique?

Passionmoto le magazine web moto

Chroniques

Café racer, Scrambler, Bobber ou Antique?

Nous sommes à la mi-janvier, l’hiver est bien installé et naturellement comme plusieurs d’entre-vous, je rêve de partir à moto. La Floride, l’endroit le plus proche de chez moi pour rouler m’interpellent toujours. Les routes de bord de mer avec ses pubs et cafés le long de la côte m’attirent invariablement en cette période de froid intense.

J’ai aussi une envie de changement, probablement dû au « blues de l’hiver ». Une envie folle de modifier mon vieux VFR 750 ou carrément de le vendre et de me chercher une autre moto. La grande question s’arrête spécifiquement à quels types de moto j’aimerais posséder ou piloter lors de la prochaine saison. Outre la R1200RT, que je roule avec ma conjointe pour parcourir les différents états américains et rapporter le tout sur mes chroniques voyages de “Moto Tourisme USA”.

La moto antique a certainement son charme. Je parle ici d’une moto reconstruite à l’originale, non pas une vieille moto retapée…j’en ai déjà une! Non, une vraie, une Honda CB750, (CB350, 550 pourrait aussi faire l’affaire), une Kawasaki  Z900 de 76, une Suzuki Katana 750 ou 1100 1984 (voir article) ou même une vieille BMW R75 ou R100. J’ai les contacts, …mais pas de budget actuellement pour un projet pareil. D’autres priorités ont déboulé cette année.

Un  café racer serait possiblement plus abordable. Même mon VFR pourrait se transformer avec l’aide d’un spécialiste tel que Patrice Dessureault de Hardcore Cycle (voir l’article). Ma moto avec son mono-arm arrière et sa roue dégagée, une selle minimaliste, une nouvelle instrumentation analogique, sans oublier un phare neuf au LED, lui donneraient un style et un look assurément unique à cette vieille V4.

Le petit côté scrambler me plairait bien aussi. Passant désormais plus de temps dans la région de Frelighsburg à la limite de la Montérégie et des Cantons de l’Est où nous avons maintenant une propriété, l’appel des routes de fonds de rang se fait sentir. Pas de circulation, des paysages uniques à découvrir, plus de liberté…se balader lentement sans soucis dans une nature encore plus proche. Pas mal comme idée!

Encore là, plusieurs motos facilement modifiables à peu de frais restent disponibles. Pinterest est une source incroyable d’inspiration, démontrant un souci du détail et d’innovation chez de nombreux amateurs. Je n’aurais jamais pensé faire un scrambler avec une Kawasaki ER6N ou encore avec une Triumph Speed Triple.(voir photo)

Kawasaki ER6N avant/après & Triumph Speed Triple

Les grands manufacturiers s’en donnent à cœur joie depuis les dernières années à ramener le style café racer et scrambler sur le marché. Ducati avec la Desert Sled 750 et 1100 et ses versions café racer ou BMW avec la gamme NineT. De plus, Triumph annonçait l’arrivée de la Bonneville Scrambler, café racer et bobber en novembre dernier (voir l’article).

Avec l’immatriculation des plaques au Québec, il faut être riche ou prêt à faire des sacrifices à vouloir rouler une hyper sportive. L’alternative pour une moto d’exception est sûrement dans la modification d’une moto conventionnelle en café racer, scrambler, tracker ou bobber, si ont ne veut pas payer le coût d’une neuve.

De beaux projets qui peuvent redonner un second souffle à une vieille moto…et assurément à son propriétaire. Le plaisir de rouler au vent sur les routes avec une moto de caractère reste une satisfaction peu commune. Tant mieux si vous avez les connaissances et les compétences pour réaliser votre projet. Personnellement, c’est l’espace de travail qui manque. Débuter un projet pareil aux quatre vents reste une illusion voire même un cauchemar potentiel.

L’important c’est d’avoir des rêves et des projets, il ne suffit par la suite qu’un peu de temps et d’organisation pour les réaliser.

Dans mon cas, ça sera sûrement un scrambler…possiblement comme celui-là ! 😉

Honda VFR 750 version Scrambler
Tags:
Article précédent

Vous aimerez aussi...

Articles associés