Chargement

Type de recherche

Nouvelles EICMA Milan

EICMA 2018

Chroniques

Nouvelles EICMA Milan

Salon Milan EICMA 2018

Après les gros cubes Ducati Panigale V4R, Aprilia RSV4 et BMW S1000RR (voir l’article) présentés en début de semaine au Salon de Milan, et la Harley-Davidson LiveWire (voir l’article), voici quelques sorties intéressantes.

Honda
CB650R


Honda lève le voile sur la nouvelle CB650R. Avec sa nouvelle mid-size, Honda s’affirme avec la CB1000R dans la gamme café racer moderne. Aussi disponible en version CB125R et CB300R, Honda conserve plusieurs similitudes. La CB650R apporte une évolution par rapport à la CB650F à commencer par sa partie cycle qui perd 5,4 kg, son cadre plus léger ainsi que son réservoir ont également contribué à cette perte de poids.

Plusieurs autres éléments ont aussi été modifiés comme sa fourche Showa SFF de 41 mm, ses étriers radiaux à 4 pistons, ses disques flottants et ses jantes de 17 pouces. Sa position axée plus vers l’avant procure une conduite plus sportive typiquement roadster. Une nouvelle instrumentation LCD comprenant un témoin de rapport engagé et un indicateur de changement de rapport est directement repris de la CB1000R.

Sa motorisation de 650 cm3 est dotée de nouveaux conduits d’admission et d’échappement avec de nouveaux arbres à cames, afin accroître la puissance et le couple dans les moyens et hauts régimes. Sa puissance de 93,3 ch à 12 000 tr/min procure un couple de 64 Nm à 8 500 tr/min. Un embrayage de type « slipper clutch » facilite les changements de rapports rapides tout en réduisant les risques de blocage de la roue arrière sur les rétrogradages forts. Le système de série HSTC de contrôle de traction Honda déconnectable équipe aussi cette mid-size roadster.

Essai routier et conclusion à venir durant la prochaine saison…à suivre!

Aprilia
Aprilia 660


Grosse surprise, Aprilia présente à Milan cette année une version de sa RSV4 Factory. Avec le concept d’une supersport bicylindre de 660 cm3, Aprilia cherche à définir une nouvelle orientation reliée entre la sportivité et la facilité d’accès, la RS 660.

« L’objectif affiché est ici de créer une nouvelle génération de machines conçues avant tout pour rouler sur route, mais aussi pour aller se défouler sur piste de temps à autre. »

Aprilia fait appel à un bicylindre parallèle de 660 cm3, un cadre et un bras oscillant en aluminium, afin d’alléger l’ensemble. Son bloc optique en trois parties et sa boucle arrière ultra fine rappelle invariablement sa grande sœur. De plus, son profil aérodynamique ne laisse aucun doute sur ses racines sportives.

Aprilia désire avec cette nouvelle venue s’affirmer sur les marchés américains, Européen et Asiatique dans la catégorie des « mid-range » sportif. Une concurrente toute désignée pour la R6 de Yamaha et la Kawasaki ZX6R.

Kawasaki
W800


Deux modèles refont leurs apparitions chez Kawasaki, la W800 Street et la W800 Café. Emblématique série de motos des années 60 et 70, la série W revient avec la vague néorétro.

Les deux modèles sont motorisés par l’ancien bicylindre de 773 cm3 revus en profondeur, afin de répondre aux normes antipollution. Aucune information n’a encore été diffusée sur leur performance, nous devrons atteindre le courant de l’année pour en connaitre un peu plus.

Technologie oblige, la partie cycle a complètement été revue. Elles seront aussi équipées de freins ABS et pour la première fois sur une W, un disque à l’arrière. L’instrumentation et l’éclairage au LED complètent son look néorétro.

W800 Café

BMW
R1250R

BMW présentait début octobre les nouvelles R1250 en version RT, et GS. À Milan, BMW présente cette fois la R1250R et RS. Elle aussi profite du Boxer Shiftcam de 1 254 cm3. Ce dernier développe près de 136 ch et un couple de 143 Nm, puissance oblige son système d’échappement à été modifié ainsi que son système d’injection de carburant qui fait appel à la dernière génération BMS-O.

Autre changement, celui-ci esthétique, est l’ajout d’un saute-vent redessiné. On retrouve de série les modes de conduite, l’ABS et l’ASC et un assistant de démarrage en côte. En option on retrouve les suspensions électroniques Dynamic ESA, les modes Pro et l’écran TFT couleur ou encore l’eCall. Une multitude d’options sont aussi disponibles au catalogue notamment à travers les versions Exclusive et HP.

R 1250 RS

La déclinaison carénée du roadster connait les mêmes évolutions techniques. Toutefois le modèle évolue par rapport à la R 1200 RS en recevant un tout nouveau phare avant à LED dont le design a été revu.

Tags:
Article précédent
Article suivant

Vous aimerez aussi...