Chargement

Type de recherche

Yamaha Niken GT

Passionmoto le magazine web moto

Chroniques Essais 2019

Yamaha Niken GT

Trois roues avec une toute nouvelle approche

On l’a appelé engin à trois roues, semi-trike, trike de Yamaha, toutes les appellations possibles y ont passé sur les réseaux sociaux et les journaux spécialisés imprimés ou web. Personnellement, je la qualifierais simplement de moto à double roue avant. Une innovation technologique en réponse à des trains avant fuyants sur pavé mouillé ou en mauvaises conditions. Yamaha avait présenté la Niken en 2018. Yamaha commercialise cette année la première déclinaison de son modèle avant-gardiste en version GT.

L’idée d’une moto à trois roues de date pas d’hier, la firme Italienne Piaggio a depuis près d’une décennie sur le marché un scooter à trois roues en version 250 et 500 cm3, soit le MP3. Un essai avait été réalisé par nos soins à l’époque. La maniabilité et son comportement routier avaient grandement étonné.

Le MP3 avait la capacité de faire un arrêt complet sans que son pilote mettre le pied au sol, grâce à un dispositif de verrouillage automatique sous les 5 km/h, qui s’avérait fort pratique. La Niken ne dispose pas d’un tel système à notre grande stupéfaction. Plus grande a été notre surprise lors de notre essai par grands vents, où il fallait, comme toute moto compenser l’effet du vent traversier. Un peu moins incliné qu’un deux roues, mais tout de même nécessitant un contre-braquage. Contrairement à l’idée préconçue, il ne s’agit aucunement d’un « trike » en tant que tel, mais bien d’une moto à deux roues avant inclinables.

Technologie d’inclinaison multiroue avant
« Équipée de la technologie d’inclinaison multiroue avant (IMRA) et de deux fourches inversées, la Niken GT est conçue pour livrer une expérience de virage incroyable et une confiance absolue dans toutes les conditions. Avec une plus grande surface de contact entre les roues et la route, les deux roues avant pouvant s’incliner donnent un niveau d’adhérence plus élevé à l’avant, particulièrement perceptible lors des virages et du freinage. Se sont ces caractéristiques uniques et dynamiques de la NIKEN qui rendent ses sensations et sa maniabilité incomparable aux autres motocyclettes.

La Niken GT utilise une version spécialement développée du populaire tricylindre CP3 de 847 cm3 à concept cruciforme de Yamaha, offrant pleinement de puissance et de couple. D’autres caractéristiques sportives telles qu’une suspension arrière et avant réglable et des disques de freins avant doubles de 298 mm sont mélangées sur la Niken. »

La version GT de sa première version se distingue par une bulle haute fixe apportant une meilleure protection aérodynamique au pilote. Un pare-brise électrique aurait toutefois été une approche intéressante. Les ingénieurs de Yamaha suite à une problématique budgétaire et de coût ont probablement déterminé le choix final.

La Niken GT est équipée d’une selle bien dessinée s’adressant au pilote et son passager, d’un porte-bagage arrière avec poignées pour une meilleure ergonomie, de poignées chauffantes de série et d’une multitude de fonctionnalités accessible par les commodos droit et gauche de son large guidon.

L’ensemble des informations s’affiche sur un tableau de bord électronique aux DEL faciles de lecture et très complet, son système électronique embarqué comprend trois modes de pilotage, dont trois niveaux de commande de traction et un quickshifter de série. Deux prises 12 volts et une béquille centrale ont aussi été ajoutées pour plus de commodité.

Pour les voyageurs, Yamaha a équipé sa Niken GT d’une paire de valises latérales semi-rigides de 25 litres chacune. À cet effet, on peut se poser la question, pourquoi Yamaha n’a pas installé sur sa GT des valises rigides pouvant accueillir des casques intégraux.

On dit que la philosophie de la Niken se veut sport-GT s’approchant de la Tracer 900 GT, dont elle partage la motorisation plutôt que d’une FJR1300. Cette Niken GT est toutefois moins abordable que la FJR qui offre à certains points de vue beaucoup plus de commodités sport-tourisme. Nous y reviendrons…

CARACTÉRISTIQUES CLÉS
Telle que mentionné plus haut sa motorisation, un tricylindre en ligne de 847 cm3 CP3 a été spécialement développé pour la Niken. Mis au point dans le but d’offrir des reprises à la fois musclées et linéaires et offrir un couple à bas et moyen régimes. Son système d’accélération électronique YCC-T contrôle électroniquement l’ouverture des corps d’admission et dose avec précision le volume d’air admis.

Le système D-Mode intégré permet 3 modes de gestion moteur. Le mode « standard » accentue le caractère très linéaire de l’accélération et les sensations du couple du moteur. Le mode A permet au pilote de tirer le plein potentiel sportif du bolide à faible et moyen régimes. Pour sa part, le mode « B » adoucit le muscle lors des randonnées qui exigent moins de puissance et davantage de douceur, dont les randonnées sur chaussées glissantes ou détrempées.

Deux modes de gestion d’antipatinage déconnectable sont aussi disponibles. Le « Mode 1 » procure une intervention moyenne permet à la roue de patiner un peu. Le « Mode 2 » procure une intervention maximale. Il fonctionne de concert avec le système YCC-T (a recours aux mêmes capteurs que ceux du freinage antiblocage ABS). Le système détecte que la roue arrière commence à patiner; à ce moment-là, il modifie la fonction YCC-T, le calage de l’allumage et l’injection d’essence de façon à réduire la sortie de puissance et cesser le patinage de la roue. L’indicateur du mode / voyant avertisseur est affiché au tableau de bord.

Une boîte de vitesse à 6 rapports à démultiplication accentue le couple du moteur et les réponses à l’accélération. Un embrayage antidribble assisté atténue de plus les effets négatifs que le freinage moteur peut avoir sur la maniabilité et la suspension et réduit les sautillements de la roue arrière lors de décélération. De cette façon, il offre un confort de roulement accru et des entrées en virage plus en douceur. Un système d’embrayage rapide QSS permet de monter de rapport, en douceur sans avoir à embrayer.

Son cadre hybride est conçu de moulage en acier et de tubes avec pivot du bras oscillant et son cadre arrière en aluminium. Chaque pièce individuelle utilise diverses méthodes de fabrication et de matériaux. Il est conçu pour une rigidité équilibrée et une vitesse de réaction de la direction.

Son bras oscillant arrière en alu est coulé sous pression offrant une rigidité en torsion 1,5 fois plus robuste que le bras oscillant de la MT-09. Son design léger réduit le poids non suspendu pour une performance supérieure de la suspension offrant une excellente traction de la roue arrière et un excellent contrôle.

La clé de la Niken est son système de direction d’inclinaison multiroue avant (IMRA). Conçu pour offrir une confiance sans égale au pilote, peu importe les conditions de route. Deux roues avant s’inclinent à l’unisson pour plus d’adhérence. La structure du bras de liaison parallélogramme permet des angles d’inclinaison allant jusqu’à 45 degrés. Ses amortisseurs sont ajustables en compression et en de détente. La fourche KYB avec tubes de fourche principale et guide est de 43 et 41 mm avec débattement de 109 mm (4,3 po).

L’ensemble produit une sensation surprenante de légèreté et de maniabilité tout en confort. Une fois en selle, ses proportions généreuses ne permettent pas de prendre réellement conscience de la complexité de l’ingénierie de sa fourche. La sensation est naturelle et son comportement très sein, la moto est agile et les virages s’amorcent sans effort. On a presque l’impression de piloter une moto conventionnelle.

La Niken GT n’est pas pour tout le monde avec sa hauteur de selle située à 835mm, mon 1m80 suffisait à rejoindre le plancher des vaches. La selle plus large à la base du réservoir, en est probablement la cause. Les guidons larges tombent bien en mains, la position de conduite est idéale et son poids de 267 kg pas trop contraignant.

En conclusion
La Niken GT de Yamaha est une véritable moto… affublée de deux roues à l’avant. Résultat d’un concept et d’une technologie fort bien réalisé. Elle reste un splendide effort technologique et d’ingénierie japonaise. Avec ses trois points de contact, la Niken GT offre un comportement routier inégalé et très sécuritaire sur pavé sec, mouillé ou en mauvais état.

Pour revenir à la comparaison mentionnée plus haut, seuls son prix de 21 000 $ et ses qualités de routière peuvent nuire à son succès. Car, la FJR1300 ABS offre autant pour 2 000 $ de moins… 1300 cm3, différentiel, valises rigides, pare-brise électrique entre autres.

Personnellement, je reconnais la qualité Yamaha et l’avancé technologiques, mais à ce prix. Je ne saurais croire à un succès commercial de la Niken GT. Sans oublier son look très particulier…

Spécification
Moteur : 3 cylindres en ligne, à DACT, 12 soupapes (4/cyl.), refroidies par liquide
Cylindrée : 847 cm³
Alésage et course : 78 x 59,1 mm
Rapport volumétrique : 11,5:1
Couple maximal : 8,9 kg-m (64,3 pi-lb) à 8 500 tr/min
Gestion du moteur : Accélération électronique YCC-T, commande D-Mode (3 modes) et commande d’antipatinage
Alimentation : Injection Mikuni à corps d’admission de 41 mm
Consommation d’essence estimée± : 5,38 L / 100 km
Lubrification : Carter humide
Allumage / Démarrage : TCI / électrique
Boîte de vitesses : 6 rapports
Entraînement final : Chaîne à galets
PARTIE CYCLE
Suspension avant : Double fourche télescopique inversée (IMRA) 43/41 mm/ débattement de roue de 109 mm (4,3 po)
Suspension arrière : Monoamortisseur à biellette réglable / débattement de roue de 124 mm (4,9 po)
Freins avant : Doubles disques de 298 mm / équipées d’un freinage antiblocage ABS
Freins arrière : Disques de 282 mm / équipées d’un freinage antiblocage ABS
Pneu avant : 120/70R15
Pneu arrière : 190/55R17
DONNÉES DIVERSES
Longueur : 2 150 mm (84,6 po)
Largeur : 885 mm (34,8 po)
Hauteur : 1 435 mm (56,1 po)
Empattement : 1 510 mm (59,4 po)
Angle de chasse / chasse : 20° / 74 mm (2,9 po)
Garde au sol : 150 mm (5,9 po)
Hauteur de selle : 835 mm (32,9 po)
Contenance d’essence : 18 litres
Masse tous pleins faits : 267 kg (588 lb)
Couleur(s) : Bleu spectre

Tags:
Article précédent
Article suivant

Vous aimerez aussi...